A VOIR

|

La réouverture du stade Willy Bambridge prévue pour janvier 2023

Publié le

Le stade Willy Bambridge à Tipaerui est en rénovation depuis le 2 mai. La durée des travaux est estimée à huit mois. Ils permettront de remettre à neuf le terrain synthétique et les structures qui l’entourent. Des travaux nécessaires, mais qui impliquent des contraintes pour les riverains et les établissements scolaires aux alentours.

Publié le 07/05/2022 à 15:01 - Mise à jour le 08/05/2022 à 16:05
Lecture 2 minutes

Le stade Willy Bambridge à Tipaerui est en rénovation depuis le 2 mai. La durée des travaux est estimée à huit mois. Ils permettront de remettre à neuf le terrain synthétique et les structures qui l’entourent. Des travaux nécessaires, mais qui impliquent des contraintes pour les riverains et les établissements scolaires aux alentours.

Fort de sa position géographique et de son accès au grand public, le terrain mythique de Tipaerui est fréquenté en moyenne par plus de 500 personnes chaque jour : des gens désirants pratiquer du sport ou encore des établissements scolaires qui l’utilisent pour les cours d’EPS. Le stade n’avait pas été rénové depuis 15 ans. Les équipements usés avaient donc grand besoin d’être remis à neuf. Les travaux ont démarré le 2 mai, et devraient durer huit mois.

“Depuis quelque temps, il y a des nouvelles normes pour les terrains synthétiques avec des produits moins polluants et moins cancérigènes, et donc du coup, ce qu’on propose maintenant au stade Willy Bambridge répond véritablement aux normes de la FIFA. C’est du gazon qui va favoriser la pratique de plusieurs sports” explique Mata Ganahoa, directrice de l’emploi, de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale à la mairie de Papeete.

La piste d’athlétisme bénéficiera également d’un nouveau revêtement acrylique. Plusieurs points d’eau seront aménagés et des modules de santé et de fitness seront mis à disposition des sportifs : “On espère vivement que d’ici la rentrée de janvier 2023, le terrain puisse être remis à disposition des habitants de Papeete, des clubs…”.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

La fermeture du stade a été signalée depuis près d’un an. Les établissements scolaires situés aux alentours ont alors dû s’organiser, les évaluations ont été avancées. Mais il faudra le temps des travaux partager certaines structures sportives. “On est 2 – 3 classes dans cette salle, donc ce n’est pas possible de faire un travail en continuité. Normalement, il faut entre 7 à 10 séances minimum pour évaluer les élèves, là on a que 5 – 6 séances et il a fallu s’adapter aux nouvelles structures. On n’a pas pu vraiment évaluer correctement les élèves” déplore Mathieu Jaymond, professeur d’EPS au collège de Tipaerui

Le coût des travaux est estimé à plus de 133 millions de Fcfp. 50% sont financés par le pays, 36% par la commune de Papeete et 14% par le contrat de ville.