mardi 18 mai 2021
A VOIR

|

La Polynésie toujours suspendue du Conseil des Jeux du Pacifique

Publié le

Publié le 18/06/2018 à 15:04 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:53
Lecture 2 minutes

La Polynésie est toujours suspendue du Conseil des Jeux du Pacifique. Le président du Comité olympique de la Polynésie française (COPF), Louis Provost, est aux Samoa depuis le 16 juin. Selon nos confrères de Radio 1, il n’a pas obtenu la levée de la suspension de Tahiti même si « progrès vers la réintégration » ont été faits.

> Deux conditions à satisfaires

Selon des propos du directeur du Conseil des Jeux  Michael Pavitt rapportés sur le site insidethegames.biz, il reste deux conditions à satisfaire avant une éventuelle réintégration : 
– « un engagement fort du gouvernement polynésien en faveur de l’autonomie et l’indépendance du COPF »
–  la résolution des conflits au sein des disciplines de la boxe et du rugby 
 
> >> Lire aussi : La Polynésie suspendue du Conseil des Jeux du Pacifique 

C’est cette deuxième condition qui risque d’être la plus difficile à satisfaire. « Il y a deux fédérations nationales, l’une soutenue par le gouvernement et l’autre soutenue par les fédérations internationales de boxe et de rugby. Nous avons demandé au COPF de nous présenter une feuille de route pour résoudre ce problème d’affiliation afin que les athlètes de ces sports puissent participer aux Jeux du Pacifique aux Samoa l’année prochaine. Nous avons eu une lettre disant que ces conflits seront résolus, mais nous avons besoin de plus de détails quant à la façon dont cela se déroulera », a indiqué Andrew Minogue.

Les prochains Jeux du Pacifique sont prévus à Apia, aux Samoa, en juillet 2019.

 

Rédaction web 

infos coronavirus

Vaccin, nucléaire, social : l’interview en Polynésie de Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer

La visite du ministre des Outre-mer en Polynésie s'est achevée vendredi après un passage dans l'archipel des Marquises. Sébastien Lecornu était l'invité de notre journal avant de repartir en métropole :

Une pétition pour pouvoir voyager en métropole

Les déclarations du ministre des Outre-mer ont douché les espoirs de centaines d’habitants qui espéraient enfin pouvoir fouler le sol de métropole...