SPORT

La Polynésie suspendue du Conseil des Jeux du Pacifique


Dimanche 10 Décembre 2017 à 14:26 | Lu 3269 fois

PACIFIQUE - Le Conseil des Jeux du Pacifique a officiellement pris la décision de suspendre Tahiti ce week-end lors d'une assemblée générale. La raison de cette suspension : "l'ingérence politique du gouvernement polynésien"...


Tahiti aux mini-Jeux du Pacifique à Wallis en 2013 (Source FAPF)
Tahiti aux mini-Jeux du Pacifique à Wallis en 2013 (Source FAPF)
Le conseil des Jeux du Pacifique s'est réuni en assemblée générale ce week-end à Port Vila et a décidé, à l'unanimité, de suspendre Tahiti.  Dans un communiqué, le Conseil estime que le gouvernement de la Polynésie française a interféré dans l'autonomie et l'indépendance des associations sportives, ce qui a abouti à sa décision de boycotter les Mini-Jeux 2017 au Vanuatu.

Lors des jeux d’Asie indoor, Tauhiti Nena a obtenu que sa fédération de boxe (qui n’a plus la délégation de service publique) soit reconnue par le conseil. Il s’est également présenté comme le seul interlocuteur polynésien pour les mini-jeux. Alors même que le 15 septembre,  les deux tiers des fédérations votaient massivement pour que Charles Villierme endosse ce rôle-là. 

Malgré un courrier du ministère des Sports mettant en demeure le conseil des jeux de respecter les règles du sport polynésien, il n’en a rien été, selon la direction de la Jeunesse et des sports.  En conséquence, les fédérations sportives ont décidé de ne pas envoyer leurs  athlètes aux mini-jeux.

Edouard Fritch a assuré ensuite qu’il ne voulait pas boycotter les Mini-Jeux. Le président du Pays a reconnu que le gouvernement avait  sa part de responsabilité dans cet imbroglio en n’ayant pas renouvelé assez tôt le COPF, mais il estimait que cette situation résultait du  désordre monstrueux qui règne au sein de l'organisme.  

Edouard Fritch a finalement rencontré les présidents des fédérations sportives et "pris acte" de leur décision de ne pas aller au Vanuatu. Les 40 millions Fcfp prévus pour la participation au Mini Jeux ont été réaffectés à la préparation des athlètes pour les Jeux de Samoa en 2019.
 
Selon Radio New Zealand, la suspension prendra effet officiellement après la cérémonie de clôture des Mini jeux vendredi et restera en vigueur jusqu'à ce que le Conseil exécutif soit convaincu que l'interférence politique est terminée et que l'autonomie du comité organisateur COPF est pleinement respectée.

Rédaction web 
 
 







Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Janvier 2018 - 14:21 Vidéo - Vahine Fierro de retour à Huahine

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2018 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017