vendredi 7 mai 2021
A VOIR

|

La ministre des Sports du gouvernement central favorable à la légalisation du MMA

Publié le

Publié le 02/04/2019 à 8:00 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:50
Lecture 2 minutes

Alors que, comme le révélait TNTV, la Polynésie envisageait de légaliser au fenua la pratique et les compétitions de MMA, voici que la France, par la voix de sa ministre des Sports Roxana Maracineanu, a annoncé être favorable à la légalisation du MMA, ce mardi au micro de RMC Sport. « Nous souhaitons réglementer cette discipline pour pouvoir avoir un œil dessus car c’est un sport de combat, a expliqué la ministre. La compétition au niveau national pourra être légalisée si une ou des fédérations se proposent pour accueillir la discipline et si le mariage arrive à bien se faire entre les fédérations. »

« Je suis allée voir comment on enseigne le MMA, a poursuivi l’ancienne nageuse, et c’est un sport qui regroupe toutes les techniques du combat. Certes, au niveau professionnel il renvoie une image qui pourrait apparaître comme dégradante, parce qu’il y a une cage en fer et des coups donnés au sol. Mais il y a sûrement un aménagement à faire pour que ce ne soit plus une cage qui retienne les combattants sur le ring comme des animaux. »

« Je suis plus que ravie, a estimé de son côté la ministre locale des Sports, Christelle Lehartel. Ça ne peut que nous conforter puisqu’on a l’intention aussi de le faire à Papeete. En Polynésie, il y a une forte demande des athlètes. Ils sont obligés de s’expatrier pour leur sport de MMA, mais dans quelques mois ils ne seront plus obligés de le faire et surtout, dans quelques mois, on va certainement recevoir aussi les athlètes des pays de l’extérieur. »

Voilà une avancée qui va intéresser la Polynésie, pourvoyeuse de champions dans ce sport, et dont les écoles déjà en place au fenua rencontrent un grand succès.

Rédaction web

 

infos coronavirus