vendredi 30 septembre 2022
A VOIR

|

La fédération de boxe anglaise forme ses futurs cadres

Publié le

La Fédération de boxe anglaise de la Polynésie française s’est déplacée à Raiatea pour former ses futurs cadres. Plusieurs sessions étaient au programme afin de développer les compétences des arbitres et entraîneurs, pour que l'encadrement des boxeurs et leur sécurité en club et sur le ring soit de qualité…

Publié le 16/04/2022 à 16:52 - Mise à jour le 16/04/2022 à 16:52
Lecture 2 minutes

La Fédération de boxe anglaise de la Polynésie française s’est déplacée à Raiatea pour former ses futurs cadres. Plusieurs sessions étaient au programme afin de développer les compétences des arbitres et entraîneurs, pour que l'encadrement des boxeurs et leur sécurité en club et sur le ring soit de qualité…

Certains sont dans le sport depuis plus d’une trentaine d’année, d’autres depuis peu, mais tous ont un point en commun : le goût pour la boxe anglaise. Et s’ils se sont présentés à cette formation, c’est surtout pour gagner en expérience et devenir des entraîneurs assistants qualifiés… Près d’une dizaine de stagiaires y participent. “Ici à Raiatea, le niveau en boxe à baissé. C’est le moment de remonter”, estime un stagiaire.

Pour le président de la Fédération, Ismaël Tahiata, “la boxe c’est comme l’informatique, ça évolue tous les 6 mois et il est important de faire une mise à jour pour les coachs, non seulement au niveau de l’entraînement, au niveau des officiels et des juges arbitres.”

La formation est initiée par la Fédération de Boxe Anglaise de Polynésie française. Pendant 4 jours, les stagiaires ont alterné théorie et pratique… Henere Tahiata est cadre technique de la Fédération : “La formation qu’on a proposé à la ligue de Raiatea c’est la formation d’assistant boxe. Il n’a pas le statut d’entraîneur mais il est là pour encadrer les jeunes, pour pouvoir les prendre en charge pendant une partie d’un exercice. En fin de compte, c’est le premier diplôme qu’on peut attribuer pour encadrer de manière sécurisée dans les clubs.”

Savoir diriger, savoir entraîner ne sont pas les seules compétences proposées aux stagiaires… Des modules de gestion de projet, ou de demande de subvention, sont également au programme, afin d’aider les clubs des îles à être autonome… “Pour moi, les Raromatai, les Marquises, on a tous des pépites cachées mais il faut aller les chercher. Mon souhait c’est qu’on organise un vrai championnat de Polynésie avec des sélections de chaque archipel.”

La fédération prévoit d’autres formations qualifiantes pour préparer la relève et pourquoi pas faire partie des encadrants aux jeux du Pacifique de 2027 qui se tiendront en Polynésie…

infos coronavirus