lundi 19 août 2019
A VOIR

|

JJB « Worlds 2016 » : Steven Pierson et Maui Lacaze, champions du monde

Publié le

Publié le 03/06/2016 à 9:27 - Mise à jour le 27/06/2019 à 11:00
Lecture 2 minutes

 
Nos aito, Steven Pierson et Maui Lacaze, ont hissé les couleurs du fenua sur la plus haute marche du podium et ainsi, les deux sociétaires du Team Millenium ont chacun décroché le titre de champion du monde en ceinture blanche dans leurs catégories respectives.
 
D’autres Tahitiens étaient en lice pour cette journée, on retiendra la performance de Manatea Couraud (TTT) qui s’est offert une médaille d’argent dans sa catégorie en ceinture bleue. Malgré un parcours étoffé de quelques victoires Ariifano Bernière (blanche), Andrew Walker(blanche),Teiva Mare (bleue), et Tehau Bennett (bleue) n’ont malheureusement pas pu atteindre le carré final.
 
 Avant de s’attaquer aux «Worlds 2016 », Maui Lacaze a pris part à deux compétitions internationales, qu’il a d’ailleurs remporté. Cette préparation d’avant-garde, lui a été bénéfique pour gérer ses combats avec sérénité. Sur quatre duels, « Lil Mouse », comme on le surnomme, en a remporté trois par soumission.
 
Pour Steven Pierson, cette saison de JJB aura été prospère. Après un titre de champion de Polynésie et un parcours sans faute aux trois rendez-vous du Tahiti Brazilian Jiu Jitsu, Steeven termine la saison en apothéose.
 

Sports Tahiti/ Tamatoa Tefau 

Entretien avec Steven Pierson

Comment ressens-tu cette victoire ?
« C’est une grosse satisfaction pour moi, c’est le fruit de plusieurs années de sacrifice pour moi et ma petite famille. Avec les entrainements, je voyais de moins en moins ma fille et ma chérie et je me faisais de nombreuses blessures. Ça n’a jamais été facile. »
 
Comment s’est déroulée cette journée ?
« La journée a été très longue, car ce sont les ceintures de couleurs qui ont commencé le matin, alors que moi je ne commençais qu’à partir de 17h00. En attendant, je suis donc parti encourager les copains. Quant à ma compétition, ça n’a pas été de tout repos. On était 42 compétiteurs dans ma catégorie et j’ai donc dû enchainer six combats en tout. Mes deux premières rencontres je les gagne par soumission. En demi-finale ça a été chaud, j’étais largement mené sur le score de 7 à 2. J’ai réussi à rattraper des points grâce à des passages de garde et des contrôles. En finale ça a été très physique, à aucun moment nous ne sommes partis au sol. Le duel s’est essentiellement joué au « Take-down ». À la fin du temps règlementaire, je l’emporte au point. »
 
Un dernier message ?
« Je remercie particulièrement mon « senseï » Hutia Barff et ma femme sans qui cela ne serait pas devenu réalité. Je remercie également Dany Gérard, Teiva Mare et Hoanui Vanaa pour le coaching. Je salut toute ma team Millenium avec notre maître Fabrice Girot. Je remercie aussi ma bande de copains Team Tam, Michel Bourez et les autres. Et sans oublié ceux qui m’ont beaucoup appris Tehau Sanford avec mes sparrings partners Tiahiti et Toiki. Merci à tout le monde pour votre soutien, ça fait vraiment chaud au cœur. Et félicitation à tous les compétiteurs. »

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Dossier : tout sur l’allocation de rentrée scolaire

20 000 foyers ont reçu depuis jeudi dernier l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) versée par la CPS. Cette aide financière est souvent indispensable pour les ménages les plus modestes. 35000 enfants de 2 à 21 ans vont pouvoir toucher entre 5000 et 24000 Fcfp pour acheter des fournitures scolaires. A qui s’adresse l’ARS ? A quel montant peut-on prétendre ? Réponses dans notre dossier :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires