vendredi 5 mars 2021
A VOIR

|

Championnat de pêche sous-marine 2017 : Les black fins de Raiatea raflent tout

Publié le

Publié le 22/07/2017 à 12:24 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:57
Lecture 3 minutes

Une organisation parfaite, de très belles performances, du beau poisson et surtout une montée en puissance des Raromata’i dans le domaine des activités subaquatiques, ces championnats ont été d’une toute beauté.

Il est 8h45 quand le directeur de compétition, Stanley Ellacott, donne le top de départ. Taumata Tixier et Michel Williams des black fins ainsi que le duo de Tefana, Rahiti Buchin et Dell Lamartiniere remontent par la vague en direction de la fin de zone en enchaînant les prises.

 En fin de zone, alors que les sociétaires de Tefana regagnent le fond, Michel Williams sort un ‘uruati de 9 kg dans une faille. Ça sera la plus grosse prise de la compétition. Au fond, Teavanui Barrier et Mikael Nedellec des black fins rejoignent les tefaniens et enchaînent les apnées profondes pour sortir des Karaua et des kuripo.

Le rythme est bon pour ces 3 équipes et les bouées se remplissent de belles prises comme des Herepoti, des uhu et autres.  De l’autre côté de la zone, la moisson est bonne aussi. Les anciens Joel Drollet et Edgar Tehahe ainsi que Gianni Campeggi et Steeve Tetuanui sont les seuls à exploiter cette zone.

 

Malgré le peu de structures coraliennes, l’expérience de ces équipes leur permet de sortir de belles prises valables comme des mū, des pa’ati, des tātihi. Les très expérimentés Joel et Edgar sortent 20 prises valables contre 16 pour Steeve et Gianni. Les tous jeunes novices Vehia Teriipaia et Rowan Taurei sortent 11 prises aussi sur cette zone. Les équipes du nouveau club Evo Bora bora spearfishing seront moins chanceuses malgré une parfaite connaissance de la zone. La majorité des équipes faisaient leur première entrée en compétition.

 

 

Premiers dans les deux catégories respectives la veille, les black fins sont surboostés et comptent bien ramener les titres à domicile. Dès le départ des 6 heures de compétition, leurs équipes se répartissent sur la zone et commencent à sortir des belles prises.
La zone est beaucoup plus poissonneuse que la veille mais les prises sont plus variées du côté de l’aéroport où les paires Michel Williams – Taumata Tixier, Gianni Campeggi – Steeve Tetuanui et Teva Montagnon-Tepou Nehemia passent rapidement la barre des 10 prises.

 

Beaucoup d’équipes décident de zoner autour de la bouée de départ où le poisson est abondant mais hélas peu varié. Au final, les meilleures équipes parties en direction de l’aéroport présentent plus de 20 prises chacune et plus d’une dizaine pour la majorité des autres équipes. S’imposant dans  les deux manches dans les 2 catégories respectives, les black fins de Raiatea ont tout raflé.
 
 

Un bilan qui comble, Teavanui Barrier, président du club black fins et champion de Polynésie novices. « Nous avons préparé très sérieusement ces championnats avec des entraînements spécifiques et des sessions de repérages sur les zones de compétition. Malgré cela, nous n’espérions pas ramasser autant de titres. (…) Les repérages ont été primordiaux dans notre réussite et il nous faut disposer des coordonnées des zones de compétitions sur Tahiti bien à l’avance afin que mes pêcheurs puissent repérer à l’avance et espérer de meilleurs classements sur Tahiti. Cela nous permettra à l’avenir de placer des pêcheurs des raromata’i dans les sélections qui se déplaceront à l’international. »

 

Rédaction Web avec Rahiti Buchin 

Classement scratch et finaux

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu