samedi 17 avril 2021
A VOIR

|

Une tortue retrouvée morte à Tahaa, un dauphin meurt à Mataiea

Publié le

Publié le 24/03/2021 à 13:29 - Mise à jour le 24/03/2021 à 15:36
Lecture 2 minutes

Une tortue marine a été retrouvée morte à Tapuamu, le 19 mars, par la Brigade de Gendarmerie de Taha’a. L’animal dont la carapace mesurait 70cm de long sur 40cm de large était en état de décomposition avancée lorsqu’il a été découvert précise la direction de l’Environnement.

Le 21 mars, c’est un dauphin qui a été retrouvé mort à Mataiea. Mesurant 165 cm de long, l’animal a fait plusieurs cabrioles dans le lagon avant de plonger pour ne plus remonter. Il a été retrouvé inanimé au fond de l’eau par un témoin qui avait assisté à la scène depuis son bateau.

Au début du mois, un dauphin avait déjà été retrouvé mort à Reao, un autre dans le lagon de Papara…

La Direction de l’environnement profite de l’occasion pour rappeler les règles de sécurité à prendre en cas de découverte d’un animal blessé ou mort sur une plage ou le récif :

1) Ne touchez pas l’animal : blessé, ses réactions sont imprévisibles ; mort, il est peut être porteur de maladie.

2) Prévenez rapidement la gendarmerie ou la brigade municipale de la commune concernée : chargé de la sécurité, tranquillité et salubrité publiques, le maire, par l’intermédiaire des agents de la police municipale, doit mettre en place un périmètre de sécurité autour de la carcasse.

3) Appelez le Réseau Local d’Échouage de Polynésie française au 40.47.66.49, disponible tous les jours, quelle que soit l’heure. S’il s’agit d’une espèce protégée par le code de l’environnement, la Diren vous donnera des instructions à suivre.

Attention ! Les carcasses d’animaux attirent les prédateurs. Soyez vigilants si vous êtes dans l’eau. Et sous l’effet de la chaleur et des bactéries qui décomposent l’animal mort, la carcasse aura tendance à gonfler jusqu’à exploser. Cette situation peut être dangereuse si vous êtes proche de l’animal à ce moment-là.

Mis en place en 2017 et composé de référents bénévoles formés et agréés par la Direction de l’environnement, le Réseau Local d’Échouage (RLE) de Polynésie française permet de recenser et d’intervenir rapidement, en étroite collaboration avec les autorités municipales, en cas d’échouage d’une espèce marine protégée.

Le réseau peut être contacté au 40.47. 66. 49 ou sur les différentes pages FB de la Diren :
Direction de l’environnement
Milieu marin Direction de l’environnement
Réseau local d’échouage de Polynésie française

#RLEPolynésie Une tortue marine a été retrouvée morte à Tapuamu, le vendredi 19 mars 2021, par la Brigade de Gendarmerie…

Publiée par Direction de l'Environnement Polynésie Française sur Mercredi 24 mars 2021

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.