jeudi 22 octobre 2020
A VOIR

|

Un vide-greniers pour aider les étudiants de l’UPF en difficulté

Publié le

En collaboration avec les services de l’université de la Polynésie française (UPF), un vide-greniers sera prochainement organisé afin de venir en aide aux étudiants en difficulté. La récolte a démarré depuis la semaine dernière et permettra aux élèves de faire une rentrée scolaire en toute sérénité, car pour beaucoup, la bourse d’étude ne suffit pas.

Publié le 15/06/2020 à 15:49 - Mise à jour le 15/06/2020 à 16:02
Lecture 2 minutes

En collaboration avec les services de l’université de la Polynésie française (UPF), un vide-greniers sera prochainement organisé afin de venir en aide aux étudiants en difficulté. La récolte a démarré depuis la semaine dernière et permettra aux élèves de faire une rentrée scolaire en toute sérénité, car pour beaucoup, la bourse d’étude ne suffit pas.

C’est dans une salle de cours de l’université que des dons en tout genre (produits ménagers, literie, ustensiles de cuisine, vêtements, matériel scolaire…) provenant de particuliers, d’enseignants ou même d’étudiants, sont stockés depuis le 11 juin. L’initiative est portée par deux associations d’étudiants soit une vingtaine d’élèves mobilisés pour mener à bien cette action de solidarité.

L’appel aux dons permettra de soulager les étudiants en difficulté financière. « Ces vêtements seront vendus à moindre coût aux étudiants l’année prochaine. (…) L’université a remarqué que beaucoup d’étudiants n’avaient pas les moyens de s’équiper ou de s’habiller » explique Haiata Poherui, présidente de l’association du centre d’hébergement d’étudiants.

« C’est très difficile, par exemple, pour un étudiant des îles qui vient se loger ici, qui n’a pas de famille, qui pas de moyens de transport, de s’équiper. Et donc cela permettrait de leur enlever un poids déjà, dans leur vie d’étudiant » explique Hoanui Mariassoucé, président de l’association des résidents du campus et vice-président étudiant de l’université. Car la bourse ne suffit pas toujours, surtout quand on vient s’installer pour la première fois à Tahiti ce qui entraîne de nombreux achats.

Sur les plus de 3 000 étudiants de l’UPF, 1 035 sont boursiers dont 300 sont dans une situation de précarité.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

L’ensemble de la récolte sera vendu à bas prix (entre 50 Fcfp à 1 000 Fcfp maximum) à la rentrée prochaine aux étudiants logés sur le campus, au centre d’hébergement des étudiants de Outumaoro, ainsi que pour les étudiants en situation de précarité. Une vente qui permettra d’organiser d’autres actions de solidarité au sein du campus.

La Maison des œuvres universitaires et de la vie étudiante (MOUV) a également préparé des kits qui seront vendus aux étudiants logés sur le campus lors de la remise des clés des chambres.

Vous pouvez déposer des affaires pour les étudiants jusqu’au 10 juillet.
Le vide-greniers sera organisé le 5 septembre de 8 heures à 16 heures à la halle des sports des l’université.

infos coronavirus

Les programmes des vols internationaux d’octobre 2020 à mars 2021

Les compagnies aériennes internationales desservant la Polynésie française ont déposé, pour approbation, leurs programmes de vols pour la saison IATA Hiver 2020-2021, courant du 25 octobre 2020 au 27 mars 2021. Ces programmes de vols s’inscrivent dans le contexte de la pandémie mondiale de la Covid-19.

Covid-19 : quels protocoles sanitaires pour les infirmiers libéraux à Raiatea ?

Plusieurs corps de métiers sont directement exposés à la Covid-19. Parmi eux, les infirmiers libéraux. À Raiatea, ils sont cinq à exercer cette profession. Depuis le mois de mars, leurs visites à domicile sont soumises à un protocole très rigoureux, afin de les protéger, ainsi que leurs patients.
10:45 Edition spéciale Covid-19 : couvre-feu en Polynésie VOIR LE DIRECT
+