samedi 17 avril 2021
A VOIR

|

Un concours pour encourager l’innovation numérique en Polynésie

Publié le

Publié le 14/03/2017 à 14:12 - Mise à jour le 14/03/2017 à 14:12
Lecture < 1 min.

Le but de ce concours est de développer de nouveaux produits ou services novateurs par leur contenu, leur procédé de réalisation, leur modèle économique ou leur expérience proposée. En 2016, 7 projets, sur 54 présentés, ont pu bénéficier d’une aide financière.

Pour l’édition 2017, peut concourir toute personne physique ou morale ayant pour projet la création ou le développement en Polynésie française d’une entreprise issue du numérique.
 
Les projets éligibles doivent être porteurs de perspectives d’activité et créateurs de richesses et peuvent concerner, notamment, la création et le développement de produits ou services (prévention, formation, information), des solutions visant à renforcer la compétitivité ou la mise en place d’outils collaboratifs favorisant le développement du numérique.
 
Le concours est ouvert à compter du mardi 18 avril.
 
Les 10 lauréats du concours recevront les prix suivants :
 
– 1er prix : 3 500 000 Fcfp;
– 2ème prix : 2 500 000 Fcfp
– 3ème prix : 1 500 000 Fcfp;
– Les six prix suivants : 600 000 Fcfp chacun ;
 
– Avec également un Prix Spécial du Gouvernement de 1 000 000 Fcfp.
 
Renseignements, règlement du concours et dossier de candidature seront disponibles auprès de la DGEN (www.dgen.pf) dès le 18 avril.
 

(Compte-rendu du conseil des ministres)

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.