A VOIR

|

Un “Code camp” pour la première fois à Moorea

Publié le

Tahiti, les Marquises, Raiatea et aujourd'hui Moorea. Le programme proposé par le Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) et financé par le Pays a démarré le 31 octobre et se poursuit durant 7 semaines à la mairie de Pao Pao.

Publié le 11/11/2022 à 5:13 - Mise à jour le 23/11/2022 à 16:28
Lecture 2 minutes

Tahiti, les Marquises, Raiatea et aujourd'hui Moorea. Le programme proposé par le Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) et financé par le Pays a démarré le 31 octobre et se poursuit durant 7 semaines à la mairie de Pao Pao.

S’initier à l’univers du web et au langage informatique… Le Moorea Code Camp, formation gratuite et réservée aux moins de 29 ans, a pour but de participer à la réinsertion de jeunes parfois en décrochage ou n’arrivant pas à poursuivre des études. Avec le déploiement de la fibre en Polynésie, le domaine du numérique a logiquement été privilégié.

Trois modules sont proposés, animés par trois formateurs différents. Evans Bohl est l’un d’eux : “Il y a l’instroduction à l’algorythmique. C’est ce que j’aborde avec eux pendant deux semaines. Il y a ensuite un module d’introduction à la création de sites web et enfin on termine par un module d’initiation à la création de logiciels”.

De la formation, mais aussi du défi : “À la toute fin, on fait ce qu’on appelle un hackathon. On lance un challenge aux étudiants. On leur demande d’appliquer tout ce qu’ils ont appris, de créer un logiciel en 5 jours. On leur donne un thème le lundi (…) et ils auront la semaine pour appliquer ce qu’ils ont appris et créer le logiciel.”

Evans Bohl, formateur en informatique, et deux “campeuses”. Crédit Tahiti Nui télévision

Si ce camp d’apprentissage ne fera pas des inscrits de véritables codeurs en un rien de temps, il leur apporte néanmoins des bases. “On ne fait pas des pros en quelques semaines mais si on arrive à débloquer cet engouement pour ce domaine, ils pourront se former par eux même ou prendre d’autres formations au niveau du CNAM. Le but ici c’est de faire une introduction et montrer qu’aujourd’hui avec le net on peut trouver des vidéos sur internet, se former et apprendre par soi même.”

Pour cette édition à Moorea, le Code camp accueille 9 étudiants dont une majorité de femmes, en recherche d’emploi ou en reconversion, souvent avec un niveau BAC et un attrait pour le numérique et la technologie. “J’ai découvert cette formation sur les réseaux sociaux, raconte Coraly Nakeaetou (…) Ça m’intéresse de pouvoir développer des sites internet. (…) Avant ça je faisais de l’illustration digitale, de l’infographie, donc quelque chose qui n’a rien à voir. (…) C’est très pertinent de faire en sorte d’éviter que Tahiti et Papeete aient le monopole de formations intéressantes. Le fait que le CNAM puisse faire des formations dans les îles, j’apprécie beaucoup”

Selon le CNAM, 70 % des campeurs sont à ce jour intégrés dans le tissu économique (placement en entreprise, création de startups) ou ont repris des études supérieures (Programmeur Informatique BAC+2…).

La prochaine édition devrait se dérouler à Huahine en 2023.

Plus d’infos sur les Code Camp ICI