samedi 24 octobre 2020
A VOIR

|

Tatou : le e-service de la CPS pour faciliter les démarches

Publié le

SANTÉ - Destiné aux assurés, le site tatou.cps.pf permet aux usagers de ne plus avoir à se déplacer à la CPS pour faire des opérations. Mais seulement 17 000 d’entre vous s’y sont inscrits. Pourtant, les démarches sont simples, rapides, et surtout permettent un gain de temps considérable.

Publié le 25/04/2019 à 15:17 - Mise à jour le 17/06/2019 à 11:25
Lecture 2 minutes

SANTÉ - Destiné aux assurés, le site tatou.cps.pf permet aux usagers de ne plus avoir à se déplacer à la CPS pour faire des opérations. Mais seulement 17 000 d’entre vous s’y sont inscrits. Pourtant, les démarches sont simples, rapides, et surtout permettent un gain de temps considérable.

En ligne depuis le 3 mai 2018, le e-service de la CPS permet d’avoir accès à tous les documents nécessaires en tant qu’assuré. Une démarche simple mais qui nécessite de se rendre dans une antenne proche de chez soi pour obtenir un code d’accès : « J’ai rempli un formulaire pour pouvoir avoir mes relevés sur Internet. (…) C’est rapide, et le code d’accès te permet d’avoir ton compte ouvert dans les 5 minutes qui suivent. C’est quand même plus simple d’avoir ses relevés chez soi plutôt que de devoir aller à la CPS tous les mois » nous dit Hélène Biolet, assurée à la CPS.

En deux minutes, le tour est joué. Mais attention, pour obtenir son code, il faut se munir de sa carte d’identité et avoir une adresse mail. Pour ceux qui n’ont pas Internet ou d’imprimante, pas d’inquiétude, il suffit de se rendre directement dans une antenne CPS : « C’est une étape indispensable pour qu’on puisse contrôler l’identité de la personne qui vient » explique Punareva Bonnet, chef de service communication de la CPS.

Pour l’heure, il faut donc imprimer sa carte d’assuré directement sur tatou.cps.pf  puisqu’elle n’est plus envoyée par la poste. La CPS apporte des simplifications au site régulièrement et une quinzaine de nouvelles fonctionnalités sont prévues. Mais les assurés doivent également jouer le jeu : « Les assurés CPS ont beaucoup de droits et ils ont aussi quelques devoirs. Parmi ces devoirs, il y a le fait de tenir au courant, de mettre à jour sa situation à chaque fois qu’il y a un changement à la CPS » ajoute Punareva Bonnet.

Mis à part le gain de temps, l’objectif est aussi de désengorger les antennes CPS. Aujourd’hui, seules 17 000 personnes sont inscrites sur le site, alors que près de 50% de la population a accès à Internet.

infos coronavirus