samedi 26 septembre 2020
A VOIR

|

Rentrée : les cantines scolaires reprennent du service

Publié le

Qui dit réouverture des écoles, dit reprise de la cantine scolaire, ce lundi. Un moment habituellement réservé à la détente, mais avec le respect des gestes barrières, fini la rigolade pendant les repas. Direction la commune de Faa’a pour suivre la préparation des plats jusqu’à la livraison dans les assiettes des enfants.

Publié le 18/05/2020 à 15:48 - Mise à jour le 18/05/2020 à 16:09
Lecture 3 minutes

Qui dit réouverture des écoles, dit reprise de la cantine scolaire, ce lundi. Un moment habituellement réservé à la détente, mais avec le respect des gestes barrières, fini la rigolade pendant les repas. Direction la commune de Faa’a pour suivre la préparation des plats jusqu’à la livraison dans les assiettes des enfants.

Après avoir préparé près de 20 000 repas pour les familles nécessiteuses de la commune durant le confinement, les agents de la cuisine centrale de Faa’a reprennent du service pour les élèves. Au menu de ce premier jour, ma’a tinito « pour que les enfants redémarrent en force ! (…) Il n’y a pas trop de changement, ce sont surtout les effectifs des élèves qui ont baissé. Mais le travail est comme d’habitude, avec le respect des mesures barrières en plus. (…) En temps normal, on prépare des repas pour nourrir 2 000 à 2 700 élèves, et là, on est à 1 100, car beaucoup d’élèves n’ont pas encore repris le chemin de l’école » précise Edgar Tetahiotupa, chef cuisinier à la cuisine centrale de Faa’a. Malgré la situation sanitaire actuelle, il assure que ses équipes sont toujours autant motivées.

De la préparation à la livraison dans les écoles, deux équipes de 9 agents se relaient pour travailler.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

À l’école maternelle Heiri, tout le monde est sur le pied de guerre pour accueillir les pensionnaires dans la cantine. Myriam Cadousteau, la directrice, veille à ce que les gestes barrières et les consignes soient bien respectés. « L’accès à la cantine est multiplié, c’est-à-dire qu’il y a une partie des classes qui rentre par un accès, et une autre partie qui rentre par un autre accès. On rentre par un accès et on sort par un autre » explique-t-elle. Pour se repérer, chaque enfant a des sets de table de couleur : « C’est aussi pour que ce soit plus attractif pour les élèves, et vraiment plus motivant et intéressant pour eux ».

Tout a été organisé en fonction du protocole sanitaire et du vadémécum qui a été transmis aux établissements. Par groupe de 9 qui tourne, les enfants rentrent de manière alternée à la cantine toutes les 10 minutes. Et de 8 par table, ils sont désormais 2 à 3 maximum. Ils ont chacun un plat déjà préparé sur la table. Le repas s’effectue dans un calme inhabituel et les enfants ne semblent pas perturbés par ce nouveau mode de déjeuner. L’organisation est bien cadrée : il ne faut pas faire les tomber les objets, ne pas échanger les verres et couverts, rester assis tout le long du repas, ne pas partager les aliments…

« On veut vraiment que les familles sachent qu’on mettra tout en œuvre pour accueillir les enfants dans les meilleures conditions possibles (…) Ils ont été préparés déjà par leur famille que ça ne sera plus comme avant » nous dit Stéphanie Tuhoe, institutrice en section des grands.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

« C’est vraiment agréable de les retrouver, cela fait plaisir de travailler avec eux en présentiel, de voir les progrès qu’ils ont fait à la maison. (…) La continuité pédagogique a été assurée pour la plupart d’entre eux » ajoute l’institutrice. « On est tous dans une situation assez inédite, c’était compliqué de ne pas se faire de câlin au portail, ce matin. Certains élèves sont venus et voulaient m’attraper, j’ai dû les repousser, c’était un crève-cœur, mais le sourire est là, l’ambiance est là… Nous sommes tous heureux et satisfaits de cette reprise. Ça s’est vraiment bien passé » poursuit-elle.

20 écoliers sont pour l’instant inscrits dans cette cantine. Si le nombre venait à augmenter, plusieurs services seraient organisés pour maintenir la distanciation sociale.

Exceptionnellement à Faa’a, les cantines serviront aussi à manger le vendredi.

infos coronavirus

Témoignage : elle raconte comment elle a vécu la covid-19

Heureusement, tous les malades de la Covid ne développent pas de forme grave, comme en témoigne Me Brigitte Gaultier. Cette avocate au barreau de Papeete vient juste de reprendre son activité après plusieurs jours d’arrêt contraints et forcés. La sexagénaire a en effet contracté le virus après un rendez-vous avec l’un de ses clients. Durant 5 jours, elle a ressenti courbatures et grande fatigue, mais n’a jamais craint pour sa vie.

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de Fcfp à la CPS

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV