mardi 20 avril 2021
A VOIR

|

Plusieurs chiens empoisonnés à Tipaerui

Publié le

Les habitants du quartier Sarciaux à Tipaerui sont dans la stupeur. Le week-end dernier, six chiens ont été volontairement empoisonnés. Les propriétaires ont porté plainte, mais ce qui inquiète les riverains, c’est que le produit mortel a de nouveau été déposé sur place hier.

Publié le 01/08/2019 à 15:51 - Mise à jour le 01/08/2019 à 18:12
Lecture 2 minutes

Les habitants du quartier Sarciaux à Tipaerui sont dans la stupeur. Le week-end dernier, six chiens ont été volontairement empoisonnés. Les propriétaires ont porté plainte, mais ce qui inquiète les riverains, c’est que le produit mortel a de nouveau été déposé sur place hier.

Les faits se sont déroulés samedi après-midi et dimanche dernier dans le quartier Sarciaux à Tipaerui. Trois propriétaires ont perdu leurs animaux de compagnie, tous victimes d’empoisonnement. Mihiroa Girard et sa famille déplorent la perte de leur chien Bugzy. « Une personne met dans le quartier de la mort aux rats mélangée à de la pâtée pour chiens. Et du coup il y a eu 6 chiens morts et un chat. (…) Il y a eu des prélèvements sanguins, ils ont bien tous été empoisonnés. (…) Je ne comprends vraiment pas, les gens qui font ça, ils n’ont pas de cœur » explique Mihiroa.

Aujourd’hui, c’est l’incompréhension dans le quartier. Les habitants ont encore retrouvé hier le produit mortel, déposé pour la seconde fois à deux endroits, en bord de chemin. « 6 chiens morts, cela ne leur suffit pas. Ils ont remis du poison, et même plus que la dernière fois… » ajoute Mihiroa.

Il est possible de sauver un animal victime d’empoisonnement en contactant au plus vite un vétérinaire. Les premiers symptômes apparaissent au bout de 24 heures. Florence Desavigny, vétérinaire explique : « Les chiens ont tous montré des symptômes d’empoisonnement aux raticides. C’est un produit toxique qui se présente souvent sous forme de petits granules bleus qu’on peut retrouver un peu partout car les gens traitent contre les rats. Il faut savoir que cela va provoquer la mort du rat par des hémorragies, comme c’est un anticoagulant. Quand le chien en mange, durant 15 à 24 heures, il n’y aura pas de symptômes. C’est le moment où l’anti-coagulant va agir et qu’il va épuiser les réserves de vitamine K qu’il a dans le corps. À partir de 24 heures, on va donc pouvoir avoir les premiers symptômes chez les animaux qui vont être des hémorragies sous diverses formes, que ce soit au niveau des gencives, des pattes, interne, cérébral, thoracique etc. (…) Cela dépend de la dose ingérée et du temps que l’on met à intervenir ».

La mort aux rats mélangée à de la pâtée pour chiens. (Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

« Dans ce quartier, les premiers chiens qui sont décédés ont été intoxiqués à très forte dose. (…) Il faut intervenir vraiment très rapidement. Même sur une suspicion, le propriétaire doit consulter le vétérinaire, c’est-à-dire que si la prise en charge est dans les heures qui suivent l’injection, on pourra faire vomir l’animal et on pourra le sauver. Dans un délai de 24 heures, on ne peut plus faire vomir l’animal, mais un traitement par antidote à l’anti-vitamine K pourra suffire pour sauver l’animal. Passé le délai des 48 heures, quand les premiers symptômes arrivent, on met en place le traitement symptomatique par voies intraveineuses et éventuellement une transfusion, mais souvent, on a malheureusement trop de lésions, et malgré le traitement, le chien est amené à décéder » précise la vétérinaire.

Une plainte a été déposée à la gendarmerie. La peine encourue pour cruauté envers les animaux peut aller jusqu’à deux ans de prison et 3,5 millions de Fcfp d’amende.

infos coronavirus