samedi 30 mai 2020
A VOIR

|

Papeete étend ses espaces de promenade

Publié le

Le maire de Papeete et plusieurs membres du gouvernement ont inauguré ce dimanche le dernier tronçon de la promenade du Front de mer. Cet aménagement a coûté 700 millions et devrait offrir plus d’espace aux piétons dans la capitale. Un nouveau chantier pourrait démarrer dans les mois à venir avec l’aménagement de Motu Uta pour les promeneurs et les sportifs. C’est en tout cas le souhait du maire de Papeete

Publié le 29/09/2019 à 17:57 - Mise à jour le 30/09/2019 à 11:39
Lecture 2 minutes

Le maire de Papeete et plusieurs membres du gouvernement ont inauguré ce dimanche le dernier tronçon de la promenade du Front de mer. Cet aménagement a coûté 700 millions et devrait offrir plus d’espace aux piétons dans la capitale. Un nouveau chantier pourrait démarrer dans les mois à venir avec l’aménagement de Motu Uta pour les promeneurs et les sportifs. C’est en tout cas le souhait du maire de Papeete

Michel Buillard veut faire de Papeete une ville sportive, avec des promenades, des parcours de santé ou encore des espaces pour pratiquer différentes disciplines. Ces espaces ne se limiteront pas seulement au centre-ville.

« J’ai demandé à notre ami ministre René Temeharo de continuer à aménager également la promenade de la digue, a indiqué le maire de Papeete. Parce que j’y vais souvent, pour courir ou marcher, et il y a beaucoup de sportifs qui fréquentent cet espace. »

Michel Buillard a déclaré avoir laissé la possibilité à Raihere Dudes « d’exploiter la salle de la piscine pour faire du MMA pour les gosses de Papeete ». (crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Depuis plusieurs années, la municipalité a mis l’accent sur la lutte contre la violence chez les jeunes. Des moyens ont été octroyés aux clubs sportifs, notamment de combat, pour encadrer les jeunes des quartiers sensibles. Ce fut le cas à Vaininiore avec la fédération de boxe thaïlandaise.

« A l’époque, ils n’avaient pas cet esprit de respect, confie Roland Darrouzes, le président de la Fédération polynésienne de boxe thaïlandaise. On leur a appris à se respecter eux-mêmes déjà et les autres aussi. Ça a mis beaucoup de temps, mais ce travail commence à payer. Il y a toujours des difficultés dans le quartier, mais petit à petit, ça commence à baisser. » 

(crédit photo : présidence de la Polynésie française)

Une des réponses de la mairie à la violence dans les quartiers a été de recruter certains jeunes difficiles au sein de la municipalité, afin qu’ils veillent à la sécurité de la ville de Papeete.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

La condamnation de Putai Taae confirmée en appel pour...

L'ancien maire de Papara, Putai Taae, a été condamné ce jeudi par la Cour d'appel à 500 000 Fcfp d'amende et 100 000 Fcfp de dommages et intérêts, pour avoir diffamé la directrice des services de sa commune, Christelle Lecomte.

Outre-mer : un plan de 119,3 milliards de Fcfp...

Le ministère des Outre-mer et l'Agence française de développement (AFD) ont signé lundi un plan doté d'un milliard d'euros (environ 119,3 milliards de Fcfp) pour accompagner les collectivités locales et les entreprises ultramarines dans la crise sanitaire et économique liée au coronavirus

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV