fbpx
jeudi 21 novembre 2019
A VOIR

|

Lycée Diadème : pas de surveillant pour l’internat, élèves et parents inquiets

Publié le

Des élèves des îles sans dortoir, des parents inquiets... Un manque de surveillant a entraîné la fermeture d'une partie de l'internat du lycée Diadème à Pirae.

Publié le 10/09/2019 à 13:12 - Mise à jour le 10/09/2019 à 14:25
Lecture < 1 min.

Des élèves des îles sans dortoir, des parents inquiets... Un manque de surveillant a entraîné la fermeture d'une partie de l'internat du lycée Diadème à Pirae.

L’internat du lycée Diadème (Taaone) compte normalement deux surveillants. Mais l’un d’eux n’aurait jamais pris son post, et l’autre est en arrêt maladie. Résultat : les élèves se retrouvent livrés à eux-mêmes. Plusieurs d’entre eux et certains parents, ont contacté les médias.

Il aurait été demandé aux élèves, principalement des jeunes venus des îles, d’aller chez leurs correspondants en attendant qu’une solution soit trouvée. Et à ceux qui ne le pouvait pas de rester sur place, sans garantie d’être en sécurité. “Des dortoirs ont été fermés par manque d’effectifs. Des élèves sont ce soir au bord de route en espérant que les correspondants les récupèrent. Des élèves pas encore inscrits qui risquent de rentrer dans leurs îles Marquises Rururtu Tubuai Hao Rangiroa etc. C’est urgent”, nous écrivait lundi soir une internaute.

Contactée, la DGEE a assuré que le problème devrait être résolu rapidement. Un nouveau surveillant devrait prendre son poste ce mardi soir. La page Facebook du lycée Diadème a également publié un message assurant la réouverture de l’internat.

Avis aux élèves internes :L’ensemble des dortoirs seront ouverts dès ce mardi 10 septembre au soir et accueilleront les élèves internes du Lycée Diadème.

Posted by Lycée Diadème – Te Tara o Mai’ao on Tuesday, September 10, 2019

Des séjours thérapeutiques pour jeunes en difficulté

Depuis trois ans, le nombre de délits commis par des mineurs au fenua est en baisse. Afin de lutter contre la récidive, les adolescents sont pris en charge par la direction territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse. Celle-ci agit sur trois leviers : la famille, l’insertion et la santé. Sur ce dernier volet, trois séjours thérapeutiques ont été organisés cette année. Le dernier vient de se terminer à la Presqu’île.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X