lundi 19 avril 2021
A VOIR

|

Liban : « ma maman était pas loin de l’explosion » raconte un habitant de Moorea

Publié le

Le dernier bilan fait état de 73 morts et 3700 blessés. Des explosions ont ravagé Beyrouth ce mardi au Liban. Ces explosions seraient dues, selon les premiers éléments, à du nitrate d'ammonium. Témoignages :

Publié le 04/08/2020 à 14:28 - Mise à jour le 05/08/2020 à 13:29
Lecture < 1 min.

Le dernier bilan fait état de 73 morts et 3700 blessés. Des explosions ont ravagé Beyrouth ce mardi au Liban. Ces explosions seraient dues, selon les premiers éléments, à du nitrate d'ammonium. Témoignages :

Joseph Maroun, consul honoraire du Liban en Polynésie est en ce moment au Liban. « Il y a eu une double explosion dans le port de Beyrouth qui a entraîné une grosse déflagration (…) Cette explosion intervient dans une période où le Liban vit une crise économique grave, explique-t-il. C’est comme si la population libanaise subissait une triple peine avec la présence de réfugiés syriens et palestiniens sur son territoire plus les conflits qui touchent le Moyen-orient et dont les répercussions se sentent toujours dans notre pays. »

Lire aussi – Enormes explosions à Beyrouth : 73 morts et 3700 blessés

Un habitant de Moorea, Omar Khalil, originaire du Liban, a de la famille dans ce pays. Il raconte : « J’ai ma famille qui est sur place, ma maman qui était pas loin de l’explosion. Elle était dans un taxi, elle allait en ville pour faire des papiers. Elle est saine et sauve, elle n’a rien du tout, Dieu merci tout va bien. (…) J’ai beaucoup de famille, on a des maisons là bas, il y a beaucoup de crainte surtout pour la famille. C’est incroyable : il y a même des personnes qui étaient à 17 km voire 20 km et qui ont senti comme un tremblement de terre dans leur maison. »

Le témoignage d’Omar Khalil

infos coronavirus