dimanche 27 septembre 2020
A VOIR

|

Liban : « ma maman était pas loin de l’explosion » raconte un habitant de Moorea

Publié le

Le dernier bilan fait état de 73 morts et 3700 blessés. Des explosions ont ravagé Beyrouth ce mardi au Liban. Ces explosions seraient dues, selon les premiers éléments, à du nitrate d'ammonium. Témoignages :

Publié le 04/08/2020 à 14:28 - Mise à jour le 05/08/2020 à 13:29
Lecture < 1 min.

Le dernier bilan fait état de 73 morts et 3700 blessés. Des explosions ont ravagé Beyrouth ce mardi au Liban. Ces explosions seraient dues, selon les premiers éléments, à du nitrate d'ammonium. Témoignages :

Joseph Maroun, consul honoraire du Liban en Polynésie est en ce moment au Liban. « Il y a eu une double explosion dans le port de Beyrouth qui a entraîné une grosse déflagration (…) Cette explosion intervient dans une période où le Liban vit une crise économique grave, explique-t-il. C’est comme si la population libanaise subissait une triple peine avec la présence de réfugiés syriens et palestiniens sur son territoire plus les conflits qui touchent le Moyen-orient et dont les répercussions se sentent toujours dans notre pays. »

Lire aussi – Enormes explosions à Beyrouth : 73 morts et 3700 blessés

Un habitant de Moorea, Omar Khalil, originaire du Liban, a de la famille dans ce pays. Il raconte : « J’ai ma famille qui est sur place, ma maman qui était pas loin de l’explosion. Elle était dans un taxi, elle allait en ville pour faire des papiers. Elle est saine et sauve, elle n’a rien du tout, Dieu merci tout va bien. (…) J’ai beaucoup de famille, on a des maisons là bas, il y a beaucoup de crainte surtout pour la famille. C’est incroyable : il y a même des personnes qui étaient à 17 km voire 20 km et qui ont senti comme un tremblement de terre dans leur maison. »

Le témoignage d’Omar Khalil

infos coronavirus

Témoignage : elle raconte comment elle a vécu la covid-19

Heureusement, tous les malades de la Covid ne développent pas de forme grave, comme en témoigne Me Brigitte Gaultier. Cette avocate au barreau de Papeete vient juste de reprendre son activité après plusieurs jours d’arrêt contraints et forcés. La sexagénaire a en effet contracté le virus après un rendez-vous avec l’un de ses clients. Durant 5 jours, elle a ressenti courbatures et grande fatigue, mais n’a jamais craint pour sa vie.

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de Fcfp à la CPS

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV