vendredi 17 septembre 2021
A VOIR

|

Les résidents des îles en quarantaine à Tahiti bientôt de retour chez eux

Publié le

Les îliens qui étaient en quatorzaine, voire en quarantaine, à Tahiti, seront bientôt de retour chez eux : le premier vol de rapatriement est prévu ce mardi pour les îles Sous-le-Vent. À Raiatea, les communes se préparent à accueillir ces voyageurs et évasanés.

Publié le 27/04/2020 à 17:33 - Mise à jour le 27/04/2020 à 17:33
Lecture 2 minutes

Les îliens qui étaient en quatorzaine, voire en quarantaine, à Tahiti, seront bientôt de retour chez eux : le premier vol de rapatriement est prévu ce mardi pour les îles Sous-le-Vent. À Raiatea, les communes se préparent à accueillir ces voyageurs et évasanés.

“Pour certains résidents des îles actuellement sur Tahiti, une solution de rapatriement est mise en place. Il s’agit des résidents qui ont leur domicile principal dans une île et qui étaient à l’isolement contrôlé depuis leur retour au fenua en provenance de l’hexagone. Ils seront autorisés à chez eux après un test négatif. De plus, les personnes évasanées à Tahiti pourront également rentrer dans leur île sous réserve d’un test négatif. L’ensemble de ces rapatriements s’effectuera après accord des maires concernés et en lien avec eux pour s’assurer que les règles sanitaires de distanciation sociale seront strictement respectées” a annoncé ce lundi, Dominique Sorain, Haut-commissaire de la République en Polynésie française.

Un ATR 72 de la compagnie Air Tahiti débutera donc, ce mardi 28 avril, l’opération de rapatriement des personnes évacuées sanitaires des archipels, et des personnes de retour de voyage jusqu’à présent confinées à Tahiti dans une structure du Pays. Cette première opération concerne 65 personnes qui toutes, ont été testées négatives au Covid-19.

Le vol, qui desservira Huahine, Raiatea et Bora Bora, emporte également à son bord du matériel sanitaire pour l’hôpital et les structures de santé des îles desservies.


Les communes se préparent donc à les accueillir. À Raiatea, Tumaraa et Taputapuatea ont opté pour un confinement à domicile. “Les mutoi vérifieront chaque maison pour voir s’ils se sont bien préparés pour pouvoir rester confinés chez eux pour une durée de 15-21 jours. On a mis en place un mini-bus accompagné par nos mutoi, pour les conduire à leur domicile. Et tous les jours, on les appellera pour voir s’ils sont vraiment à domicile et s’ils ne sont pas sortis de leur foyer” explique Thomas Moutame, maire de Taputapuatea.

À Uturoa, la commune a choisi un isolement collectif. Deux structures d’accueil mises à disposition à titre gracieux ont été identifiées pour loger ces personnes. 

Lire aussi > Allègement du confinement à Tahiti et Moorea à compter du 29 avril : les nouvelles mesures

Si ce retour fait des heureux, certains s’interrogent cependant sur le choix d’attribution des places sur ce premier vol. La famille de Moana Boubee, rentrée à Tahiti le 19 mars après une évasan, attend de pouvoir rentrer à Raiatea : “On leur avait dit à leur retour de leur évasan, qu’elles devraient rester 15 jours en quarantaine. Et le Haut-commissaire avait annoncé qu’après leur quarantaine, elles seraient rapatriées sur leur île. (…) Tous les jours, ma femme appelle tous les services qu’elle peut pour savoir quand elles pourront revenir, et elles n’ont aucune nouvelle. On leur dit qu’on va les appeler, mais jusqu’à aujourd’hui, aucune nouvelle. Et on s’aperçoit qu’il y a des vols qui arrivent dès demain, avec des gens qui seront rapatriés dans leurs îles. On ne sait plus à qui s’adresser, en fait”.

D’autres vols sont prévus vers les Raromatai cette semaine, dont un ce jeudi 30 avril. 

Rédigé par

infos coronavirus