vendredi 22 octobre 2021
A VOIR

|

Les non-résidents doivent s’assurer de pouvoir prendre un vol de retour

Publié le

Face aux évolutions des programmes de vols opérés, le haut-commissariat invite les non-résidents à se rapprocher des compagnies aériennes pour s'assurer de pouvoir rentrer chez eux.

Publié le 16/02/2021 à 11:52 - Mise à jour le 16/02/2021 à 11:52
Lecture < 1 min.

Face aux évolutions des programmes de vols opérés, le haut-commissariat invite les non-résidents à se rapprocher des compagnies aériennes pour s'assurer de pouvoir rentrer chez eux.

Depuis le 3 février, seuls les déplacements pour motifs impérieux personnel ou familial, de santé et professionnel sont autorisés pour voyager en provenance ou à destination de la Polynésie française. Tous les passagers sont désormais soumis à une stricte application des motifs impérieux autorisés qui sont contrôlés par les services de la Direction de la police aux frontières.

Les non-résidents qui voyageaient avant le renforcement de ces motifs impérieux ont été autorisés à poursuivre leur séjour sur le territoire, le retour à leur domicile constituant un motif impérieux d’ordre personnel susceptible d’être invoqué lors de leur retour en métropole ou dans un autre pays.

En raison des évolutions concernant les programmes de vols opérés par les compagnies aériennes, les voyageurs sont invités à se tenir informés de la disponibilité de leur vol retour et à ajuster si nécessaire leur durée de séjour pour s’assurer de pouvoir rentrer à destination.

Pour cela, il leur est recommandé de se rapprocher de leur transporteur aérien pour s’assurer du maintien ou des conditions de reprogrammation si leur vol retour a été modifié.

Enfin, les voyageurs peuvent se rendre sur le site du ministère de l’Intérieur (www.interieur.gouv.fr) pour s’assurer des modalités d’entrée et pour télécharger les attestations de déplacements nécessaires pour accéder au territoire national.

Rédigé par

infos coronavirus