lundi 19 octobre 2020
A VOIR

|

Les élèves de Mahina, Arue et Hitia’a privés de natation

Publié le

Publié le 02/04/2019 à 15:58 - Mise à jour le 02/04/2019 à 15:58
Lecture < 1 min.

Les élèves du cycle 2 de la zone Hitia’a, Mahina et Arue sont privés de cours de natation. La raison ? Des parents accompagnant qui ne sont pas officiellement habilités à assister l’enseignant durant ce cours.
 
Car « l’enseignement, c’est d’abord l’enseignant, le professeur d’école qui est responsable de cet enseignement et qui peut être aidé par des bénévoles, explique Serge Segura, directeur adjoint de la direction générale de l’éducation et des enseignements (DGEE). Ce sont des parents qui vont faire une petite formation d’une heure ou deux. C’est très court, mais il faut que ces parents soient agréés par la DGEE. Après il y a la sécurité, être assuré pendant le trajet et pendant la baignade par des parents qui peuvent ne pas être agréés, qui simplement surveillent, à partir de taux d’encadrement qui sont très précis. »
 
Des taux d’encadrement fixés en maternelle à 1 adulte pour 8 enfants. En primaire et pour les débutants, il faut 1 adulte pour 16 enfants et enfin, pour les nageurs confirmés, 1 adulte pour 20 à 25 enfants.
 
Selon la direction générale de l’éducation et des enseignements, une formation gratuite pour les parents accompagnateurs de la zone Hitia’a, Mahina et Arue est prévue durant les vacances d’avril.
 
En Polynésie, on considère qu’un enfant sur deux ne sait pas nager à l’issue du cycle 2.
 
 

Rédaction web avec Naea Bennett

infos coronavirus

Au lendemain des élections, la Nouvelle-Zélande enregistre un cas de coronavirus

La Nouvelle-Zélande a fait état dimanche d'un nouveau cas de coronavirus, deux semaines après une déclaration de la Première ministre Jacinda Ardern qui se félicitait que son pays ait "de nouveau vaincu le virus".

Faa’a : l’enterrement d’un cas de Covid-19 crée la psychose

Le premier enterrement d’une victime du coronavirus a Faa’a a eu lieu ce dimanche matin au cimetière de Saint-Hilaire. Un enterrement qui a suscité de vives inquiétudes chez une riveraine qui craint d’être contaminée par la dépouille mais qui, paradoxalement, dénonce également les travaux de la commune. Ces derniers ont en effet créé un espace réservé aux personnes décédées du Covid, ce qui l’empêche désormais de sortir se promener.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV