mardi 20 octobre 2020
A VOIR

|

Le projet polynésien Med.i.can parmi les lauréats du concours Tech4Islands

Publié le

Un container médicalisé et autonome pour un accès égal aux soins dans les îles éloignées. C'est ce que propose la start-up Med.I.can, lauréate du prix Océanie du concours international Tech4Islands consacré aux projets pour penser les îles de demain.

Publié le 29/09/2020 à 9:15 - Mise à jour le 30/09/2020 à 14:26
Lecture 2 minutes

Un container médicalisé et autonome pour un accès égal aux soins dans les îles éloignées. C'est ce que propose la start-up Med.I.can, lauréate du prix Océanie du concours international Tech4Islands consacré aux projets pour penser les îles de demain.

Le concours Tech4islands Awards a recueilli 186 candidatures de 37 Pays et Territoires de par le monde, dont 56 candidats d’Océanie et d’Outre-mer. Deux projets polynésiens avaient été retenus parmi les 12 finalistes.

Les noms des 4 lauréats ont été annoncés ce mardi. L’entreprise hollandaise Desolenator décroche le Grand Prix Tech4Islands MONDE, les startups polynésienne Med.i.can et néo-calédonienne Aedes System terminent ex-æquo pour le Grand Prix Tech4Islands Océanie et le Grand Prix Tech4Islands Outre-Mer revient à l’entreprise guadeloupéenne NUM SMO Technologies.

La startup polynésienne Med.i.can souhaite protéger les populations et permettre un égal accès aux soins dans les îles éloignées. « Le Med.i.can est un outil qui s’inscrit dans un contexte global d’accès aux soins des populations en situation d’isolement. Ce n’est pas l’outil qui fait tout mais il s’inscrit dans une organisation beaucoup plus globale et il est là pour continuer l’accès aux soins, pour qu’il n’y ai pas de rupture dans l’accès aux soins. »

« Il s’agit d’un conteneur médical mobile axé sur la télémédecine, explique Hervé Vergeaud co-fondateur du groupe Medex à l’origine du projet. L’utilisation de ce type de conteneur est de plusieurs niveaux : ça peut être dans la réfection de structures de santé. Si jamais on décide de refaire une infirmerie dans les Tuamotu par exemple. On peut avoir ce conteneur qui permet de continuer les soins et de permettre la reconstruction des bâtiments. Ça peut être de l’appui en cas de catastrophe naturelle, si jamais un cyclone vient sur un atoll, sur une île, et si les structures étaient détruites, ça permet d’acheminer des structures qui sont tout de suite opérationnelles. Les autres sujets ça peut être l’événementiel. Par exemple on pense très fort aux Jeux olympiques de Teahupoo en 2024. L’idée c’est un conteneur médicalisé au plus près des surfeurs, ça peut être des chantiers qui se font dans des zones isolées, ça permet d’avoir une assistance médicale sur place. (…) L’intérêt c’est qu’il est connecté quel que soit l’endroit où on est. L’infirmier ou infirmière à bord de ce conteneur sera toujours connecté avec une plateforme médicale. »

« C’est une grande satisfaction, une grande joie bien sûr. On n’avait été surpris déjà d’être finalistes. On ne s’attendait pas du tout à ça, donc être lauréats du prix Océanie c’est une grande surprise et satisfaction aussi. C’est la récompense de plusieurs années de travail mais aussi un indicateur fort qui nous dit qu’on est sur le bon chemin (…) Avoir une validation par un collège d’experts, ça nous renforce. » (…) On va avoir des rendez-vous à paris, on va être présentés à des gens de l’Outre-mer, de la transition énergétique. C’est un monde qu’on va découvrir et avec des opportunités nouvelles. »

Les porteurs de projets se rendront à Paris pour recevoir leur prix le 20 novembre prochain.

Le concours Tech4islands, qui en est cette année à sa deuxième édition, a pour but de mettre en évidence des solutions innovantes par et pour les îles de demain. Ce concours oeuvre en faveur du rebond des territoires insulaires vers un développement plus autosuffisant, durable, inclusif et résilient.

infos coronavirus

Colis postaux et Covid-19 : une logistique impactée

L’acheminement postal de colis internationaux retrouve des délais de livraison d’avant la crise du coronavirus seulement depuis la France et les pays limitrophes. Pour les colis ou paquets commandés ailleurs dans le monde, les retards peuvent atteindre plusieurs mois...

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV