mardi 24 mai 2022
A VOIR

|

Le pass vaccinal entrera en vigueur le 8 février en Polynésie

Publié le

En plateau chez Tahiti Nui Télévision, le haut-commissaire Dominique Sorain avait annoncé son application d'ici 15 jours en Polynésie. La date est désormais connue : ce sera le 8 février.

Publié le 27/01/2022 à 17:18 - Mise à jour le 02/02/2022 à 9:44
Lecture 2 minutes

En plateau chez Tahiti Nui Télévision, le haut-commissaire Dominique Sorain avait annoncé son application d'ici 15 jours en Polynésie. La date est désormais connue : ce sera le 8 février.

La date est désormais connue. L’arrêté est paru au Journal officiel le 25 janvier. Le pass vaccinal entrera en vigueur en Polynésie le 8 février sur l’ensemble du territoire à toute personne âgée de plus de 16 ans.

À compter de cette date, le résultat de test négatif (PCR ou antigénique) ne pourra donc plus être utilisé pour accéder aux activités et lieux soumis au pass vaccinal.

Il faudra ainsi justifier soit :
– d’un schéma vaccinal complet, c’est-à-dire comprenant la dose de rappel lorsqu’elle est requise ;
– d’un certificat de rétablissement, d’au moins 11 jours et de moins de 4 mois (à compter du 15 février 2002) ;
– d’un certificat de contre-indication pour les personnes concernées (à compter de fin février 2022)

Le pass vaccinal consiste en la présentation d’une preuve sanitaire numérique, via l’application “TousAntiCovid” ou papier. Il se présente impérativement sous la forme d’un QR CODE permettant de sécuriser les informations. La présentation du carnet de vaccination ne suffit pas à attester de son schéma vaccinal complet.

Le pass sanitaire continuera cependant à s’appliquer pour les enfants de plus de 12 ans et deux mois et de moins de 16 ans ainsi que pour l’accès (visites, consultations et soins programmés) aux établissements hospitaliers et aux cliniques à partir de 12 ans et 2 mois.

> Lire aussi : Entrée en vigueur du pass vaccinal dans 15 jours en Polynésie avec quelques adaptations

  • Établissements et activités concernés :

Dans le prolongement du pass sanitaire actuellement en vigueur, le pass vaccinal devra être présenté dans les lieux suivants :
– les discothèques
– les pirogues à bringues,
– les salons et foires de plus de 50 exposants,
– les fêtes foraines de plus de 30 stands ou attractions,

– les activités et évènements culturels, artistiques, dansants et festifs qui sont organisés dans les établissements recevant du public concernés comme les chapiteaux, les salles de spectacle et de concert, les salles de réunion et dans l’espace public ou dans un lieu ouvert au public.

  • Transports inter-îles :

Le pass vaccinal devra également être présenté au transporteur pour accéder aux transports inter-îles aériens et maritimes au départ des Iles-du-Vent vers les archipels.

À titre dérogatoire, les déplacements pour motifs impérieux d’ordre familial ou de santé pourront néanmoins être effectués sous la double condition d’un test négatif de moins de 24 heures et la présentation d’un motif impérieux valide au transporteur. Il s’agira par exemple d’assister aux obsèques d’un proche, à un mariage ou à une naissance, de revenir à son domicile principal, d’exercer son droit de visite pour les enfants, d’un examen médical, ou d’une situation d’urgence exceptionnelle dûment justifiée.

Concernant les trajets du quotidien, comme par exemple pour la navette entre Moorea et Tahiti, le pass vaccinal ne sera pas exigé.

Les déplacements des passagers se rendant en Polynésie française depuis l’Hexagone comme depuis tous les pays étrangers, restent soumis à un protocole strict qui n’est pas modifié.

Le haut-commissaire de la République et le président de la Polynésie française précisent que les conditions d’application du pass vaccinal seront adaptées en fonction de l’évolution des indicateurs sanitaires en Polynésie française au cours des prochaines semaines.

infos coronavirus