vendredi 5 mars 2021
A VOIR

|

Le nouvel Hilton de Faa’a se dévoile

Publié le

Publié le 27/03/2018 à 13:13 - Mise à jour le 27/03/2018 à 13:13
Lecture 3 minutes

Le ministre Jean-Christophe Bouissou avait laissé fuiter l’information devant nos caméras. Le Hilton de Faa’a, fermé en 2010, devrait prochainement rouvrir ses portes. Ce mercredi matin (28 mars), l’architecte et le chef de projet ont présenté les premières esquisses du futur complexe hôtelier à la Mairie de Faa’a.

Grand luxe

 « On a fait notre extension et notre rénovation en conservant le caractère général de l’hôtel. » indique Pierre Lacombe, l’architecte. L’établissement s’étendra sur une superficie totale de 28.000 mètres carrés. « On a prévu une grande piscine de plus de 1000 mètres carrés qui va se développer de façon assez sinueuse à l’intérieur du jardin et qui sera entouré de plage où on développera des pergolas pour que les gens puissent déjeuner à l’abri du soleil. »

170 chambres et 30 suites de haut standing seront proposées aux clients de cet hôtel, dont 800 mètres carrés seront uniquement dédiés à la restauration, avec un restaurant asiatique, un restaurant continental, un bar « accroché à la piscine » et un espace buffet. L’hôtel comprendra également une grande terrasse panoramique avec vue sur Moorea. Au total, les travaux d’extension et de rénovation devraient coûter au groupe Wane entre 2.5 milliards et 3 milliards de francs d’investissement.

Création d’emploi

Le projet est accueilli très favorablement par la commune de Faa’a, qui se réjouit de la future création d’emploi. « Quand il y a des hôtels comme ça qui ferment, ça veut dire qu’il y a des familles qui vont se retrouver sur le trottoir sans emploi. On est là pour favoriser la création d’emploi donc nous sommes satisfaits et nous allons d’ailleurs émettre un avis favorable » nous confie le tavana Oscar Temaru.

De son côté, le chef de projet du groupe Wane, Fabrice Bohbote, ne s’avance pas sur le nombre de postes créés. « Au moins une centaine » affirme-t-il, avant d’indiquer « C’est la chaîne Hilton qui déterminera en fonction des services offerts à la clientèle, le nombre d’employés nécessaires ».

16 à 18 mois de travaux

Il aura donc fallu 8 ans avant que l’hôtel ne rouvre ses portes. « L’élément déclencheur a surtout été l’ouverture du Conrad Bora Bora » explique le chef de projet. « Il fallait au propriétaire une base sur Tahiti pour l’accueil des touristes. Comme ça on a deux hôtels gérés par Hilton, un à Tahiti, un à Bora Bora. »

La demande de permis de construire a été déposée ce mercredi à la mairie. Elle sera transmise au service de l’urbanisme. Les appels d’offre pour la réalisation des travaux seront lancés dans les 10 jours qui viennent, pour un délai de réponses de 6 à 8 semaines. Les travaux commenceront dès l’obtention des autorisations administratives, ils devraient durer entre 16 et 18 mois.    

Rédaction web avec Thomas Chabrol et Mata Ihorai

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu