fbpx
samedi 29 février 2020
A VOIR

|

Le Digital festival Tahiti est lancé !

Publié le

Les Digital Festival Tahiti, événement consacré au numérique et à l'innovation, a ouvert officiellement ce mercredi pour une 3e édition.

Publié le 16/10/2019 à 17:40 - Mise à jour le 17/10/2019 à 9:26
Lecture 3 minutes

Les Digital Festival Tahiti, événement consacré au numérique et à l'innovation, a ouvert officiellement ce mercredi pour une 3e édition.

Pour sa 3e édition, le Digital festival Tahiti est axé sur les technologies adaptées aux îles avec ce thème, Tech4Islands : “La grande nouveauté c’est d’être focus sur nos îles, sur les solutions innovantes, faites pour nos îles, qui vont venir dans la défense, la préservation de l’environnement, dans l’aide à gérer mieux nos produtions et ressources, à venir aider nos populations dans l’inclusion numérique et bien sûr être plus efficace contre les évolutions climatiques. Donc c’est vraiment les nouvelles technologies, on dépasse le digital simple, qui viennent répondre à des problématiques îliennes”, explique Olivier Kressmann, président de l’association Digital Festival Tahiti.

A l’occasion de l’ouverture de l’événement, le président Edouard Fritch a rappelé ce qui a été fait depuis dix ans, par le Pays, pour renforcer l’égalité numérique. En 2010, un premier câble sous-marin international de plus de 4 600 kilomètres, reliant Hawaii à Tahiti, « Honotua », a permis à une partie des Polynésiens d’être raccordée à l’Internet mondial en haut débit, et ce pour un coût avoisinant 7,7 milliards Fcfp. Puis, en 2011, à la faveur de son prolongement domestique d’une longueur de 400 kms pour un coût de 1.8 milliards Fcfp, le câble Honotua est venu relier Tahiti à la plupart des îles de la Société.

En fin 2018, la Polynésie française s’est ensuite pourvue d’un câble reliant Tahiti aux îles des Tuamotu et des Marquises, pour un coût de 6,5 milliards Fcfp, baptisé Natitua. D’ici la fin 2019, le deuxième câble international, Manatua, reliant Tahiti, Cook et les Samoa, pour un coût global de 5 milliards Fcfp, permettra de sécuriser les liaisons avec l’extérieur. Sa mise en service est prévue pour juin 2020. Enfin, le Pays a également terminé les études du câble reliant Tahiti aux Australes. Le coût de cet équipement est estimé à 1,5 milliards Fcfp. Le gouvernement est dans la phase de bouclage du financement de ce câble.

L’ambition du gouvernement est de faire qu’aucun citoyen, quelle que soit sa catégorie sociale et professionnelle, ne soit écarté du e-fenua. La Polynésie française œuvre ainsi pour la garantie de l’inclusion numérique des personnes vulnérables. “Dès l’année 2020, un nouveau dispositif, baptisé l’Aide à l’Inclusion Digitale (A.I.D), sera créé et mis en œuvre. Ce dispositif, vise à soutenir les associations œuvrant dans les domaines de l’insertion professionnelle, de la cohésion sociale et de la santé dans la mise en œuvre de leur projet d’inclusion numérique », a déclaré le Président.”

En outre, des modifications réglementaires vont être apportées à l’Aide à la Connexion Internet (ACI) et au Dispositif d’Aide au Digital (DAD). L’ACI apporte un soutien financier à l’installation de la connexion internet d’une entreprise. Le D.A.D, dispositif d’aide au digital, vise à soutenir les Start-up en phase d’amorçage et de développement, ainsi que les entreprises dans leur projet de transition digitale et de création numérique.

“Avec les bienfaits du ‘ tout numérique ’ viennent malheureusement ses méfaits. Je fais notamment référence aux agissements de personnes malveillantes, pareilles à des malware, qui profitent de la naïveté et de l’ignorance de nos concitoyens. La Polynésie française doit prendre des mesures visant la protection de son économie et de ses acteurs. Dans cette optique, le Gouvernement s’attachera à faire de la sensibilisation et de la prévention, les principaux leviers de lutte contre les dangers d’Internet. Des campagnes de sensibilisation à destination des adolescents et des TPE/PME seront organisées sur toute l’année 2020 afin de se prémunir des cyberattaques”, a indiqué le Président. L’administration disposant d’un ensemble important de données personnelles, il est aussi du devoir de la puissance publique de veiller à leur protection. Le règlement général pour la protection des données personnelles (RGPD) constitue l’outil qui va permettre d’assurer cette mission au mieux. “L’opportunité est offerte à nos professionnels, administrations, étudiants, comme au grand public, de s’approprier le numérique, que ce soit en découvrant des innovations positives, en partageant la créativité de nos startups locales, ou encore en rencontrant les leaders mondiaux des toutes dernières technologies”, a également déclaré le Président en soulignant l’importance de ce Digital Festival 2019

REPORTAGEEsther Cunéo

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X