samedi 19 juin 2021
A VOIR

|

Le contre-amiral Rey rencontre la famille de Tanerii Mauri, mort pour la France en décembre dernier

Publié le

Présent à Tubuai, aux Australes, samedi dans le cadre d'un exercice militaire, le contre-amiral Jean-Mathieu Rey, commandant supérieur des forces armées en Polynésie française, a tenu à rencontrer la famille de Tanerii Mauri, militaire polynésien décédé au Mali le 28 décembre dernier.

Publié le 09/05/2021 à 17:39 - Mise à jour le 10/05/2021 à 9:38
Lecture < 1 min.

Présent à Tubuai, aux Australes, samedi dans le cadre d'un exercice militaire, le contre-amiral Jean-Mathieu Rey, commandant supérieur des forces armées en Polynésie française, a tenu à rencontrer la famille de Tanerii Mauri, militaire polynésien décédé au Mali le 28 décembre dernier.

Tanerii Mauri est un enfant de Tubuai. Cela faisait 9 ans qu’il s’était engagé dans les forces armées lorsqu’il a perdu la vie le 28 décembre dernier au Mali, lors d’une mission d’escorte dans le cadre de l’opération Barkhane.

Le commandant supérieur des forces armées en Polynésie française a voulu profiter de son passage à Tubuai pour saluer sa famille « par politesse et par amitié ». « Tanerii avait fait le choix, nous on est sa deuxième famille, vous vous êtes sa première. Mais on reste sa deuxième famille et on est toujours là pour vous », a confié le contre-amiral Jean-Mathieu Rey à la mère du maréchal des logis Tanerii Mauri, émotionnée par cette visite.

La famille était honorée de rencontrer et d’accueillir en personne le contre-amiral. « Mon fils n’est pas quelqu’un qui aime être devant le monde », lui a confié Paulina, la maman de Tanerii. « Oui, c’était quelqu’un de discret. Quand il revenait, il ne parlait jamais de ce qu’il faisait dans l’armée », a renchéri son grand-frère Teihoarii. « Donc on ne savait pas quel grade il avait jusqu’au jour où il est parti, c’est la télé qui nous a appris », a soufflé la maman.

Si aujourd’hui Tanerii n’est plus, son souvenir restera. En février, il a été décoré, à titre posthume, de la médaille militaire.

infos coronavirus