samedi 23 janvier 2021
A VOIR

|

Le maréchal des logis Tanerii Mauri, inhumé au carré militaire de l’Uranie

Publié le

Il fait partie des 5 militaires tués lors de l'opération Barkhane, au Mali, ces dernières semaines : Tanerii Mauri est rentré au fenua jeudi soir. Il a reçu les honneurs militaires vendredi et a été enterré au carré militaire de l'Uranie ce samedi en fin de matinée.

Publié le 09/01/2021 à 15:36 - Mise à jour le 09/01/2021 à 16:28
Lecture 2 minutes

Il fait partie des 5 militaires tués lors de l'opération Barkhane, au Mali, ces dernières semaines : Tanerii Mauri est rentré au fenua jeudi soir. Il a reçu les honneurs militaires vendredi et a été enterré au carré militaire de l'Uranie ce samedi en fin de matinée.

La famille et les proches de Tanerii Mauri se sont recueillis une dernière fois auprès de la dépouille du soldat décédé lors de l’opération Barkhane, au Mali, fin décembre.

Un office émouvant s’est tenu à l’église de la communauté du Christ Autahi no te Mesia de Papeete. A l’issue, les militaires présents ont entonné le chant des Tamarii Volontaires

« Aujourd’hui, il faut penser à la famille », a déclaré le Haut-commissaire Dominique Sorain. « La cérémonie était très émouvante. Il fallait avoir une pensée pour ce soldat Polynésien qui est a combattu et qui est mort pour notre Pays ».

On était là surtout pour accompagner sa famille et marquer notre solidarité. Il faut penser à tous ceux qui s’engagent et qui combattent tous les jours. Il y a beaucoup de Polynésiens parmi les engagés dans les régiments d’infanterie et de marine. C’est une tradition. Tanerii a rejoint ses compagnons des Tamarii Volontaires d’une certaine façon, car ce sont des générations de Polynésiens qui se sont battus pour la France », a conclu Dominique Sorain.

Puis le cortège s’est rendu au cimetière de l’Uranie, escorté par les motocyclistes de la direction de la sécurité publique, où les derniers honneurs militaires ont été rendus au maréchal des logis Mauri.

Jean-Christophe Bouissou. « Il a fait don de sa personne pour protéger les autres, contre des théâtres de conflits où certains cherchent à contraindre les libertés. C’est un Polynésien, il revient chez lui, et nous nous devons de saluer sa mémoire ».

Pour le ministre qui représentait le gouvernement ce samedi : « Tanerii Mauri restera dans le coeur des Polynésiens. Il a donné sa vie à travers ce dur métier, qui est aussi une passion : le métier de soldat ».

infos coronavirus