mercredi 21 août 2019
A VOIR

|

L’association Tama Turi Here a célébré la journée mondiale de l’audition

Publié le

Publié le 01/03/2019 à 17:24 - Mise à jour le 01/03/2019 à 17:24
Lecture 2 minutes

Il y avait peu de monde, ce samedi matin, dans les ateliers mis en place dans les jardins de Paofai. D’un côté, des enfants malentendants racontaient leur vie en dessins. Sous la pergola, médecins, éducateurs et professionnels de la surdité accueillaient les visiteurs.
 
L’association Tama Turi Here, à l’origine de cette matinée, vient tout juste de créer son bureau. Elle dispose de peu de moyens, mais elle souhaite se faire connaître auprès des malades et de leurs familles pour les conseiller. Comme par exemple lorsqu’il s’agit d’acheter des appareillages auditifs qui coûtent chers.
 
“Il faut quand même débourser 500 000 Fcfp, explique Jean-Marie Garet, le président de l’association. La CPS prend en charge 90 000 Fcfp par appareil et donc le reste à charge est important. Pour financer les appareils, il faut qu’ils prennent une mutuelle. Nous, tout ce qu’on peut faire, c’est leur donner des conseils pour le moment. Mais ce matin on a discuté avec les personnalités et on compte bien faire avancer les choses.”
 
En 2018, la commission territoriale de l’éducation spéciale (CTES) a recensé 116 enfants et 628 adultes reconnus par la Cotorep comme malentendants. Mais le niveau de handicap varie selon les cas. En Polynésie, il n’y a que deux associations qui les accueillent actuellement, Apa E Reo Nui et Tama Turi Here.
 
“Ce qu’on aimerait bien, c’est que les personnes sourdes puissent participer vraiment à la vie économique du pays, s’intégrer dans la société. Ne pas seulement bénéficier d’une allocation mais vraiment devenir des travailleurs”, conclut Jean-Marie Garet.
 
Le prochain événement du même type aura lieu le 14 mars pour la journée nationale de l’audition.
 
 

Rédaction web avec Tauhiti Tauniua-Mu San et Mata Ihorai

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Dossier : tout sur l’allocation de rentrée scolaire

20 000 foyers ont reçu depuis jeudi dernier l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) versée par la CPS. Cette aide financière est souvent indispensable pour les ménages les plus modestes. 35000 enfants de 2 à 21 ans vont pouvoir toucher entre 5000 et 24000 Fcfp pour acheter des fournitures scolaires. A qui s’adresse l’ARS ? A quel montant peut-on prétendre ? Réponses dans notre dossier :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14