dimanche 26 septembre 2021
A VOIR

|

L’Aranui pour la première fois à Kauehi

Publié le

Après avoir reçu un accord pour la construction de l’abri de survie et la garantie que le quai sera réhabilité, la population va accueillir pour la première fois l’Aranui, dans le cadre des mini-croisières dans les archipels. À la fin de cette année, Kauehi sera la première escale de la croisière du Réveillon. Une seule visite est pour l’instant prévue, mais la compagnie effectue des repérages aux Tuamotu en vue de croisières plus régulières. Un espoir de développement pour les habitants de la commune.

Publié le 22/08/2021 à 14:36 - Mise à jour le 22/08/2021 à 15:11
Lecture 2 minutes

Après avoir reçu un accord pour la construction de l’abri de survie et la garantie que le quai sera réhabilité, la population va accueillir pour la première fois l’Aranui, dans le cadre des mini-croisières dans les archipels. À la fin de cette année, Kauehi sera la première escale de la croisière du Réveillon. Une seule visite est pour l’instant prévue, mais la compagnie effectue des repérages aux Tuamotu en vue de croisières plus régulières. Un espoir de développement pour les habitants de la commune.

Dans l’ombre de Fakarava, Kauehi est préservé de l’afflux de visiteurs. Mais difficile pour un atoll isolé des Tuamotu de trouver des sources de développement économique. 

L’île va se doter d’un abri de survie qui accueillera une nouvelle mairie et le quai sera rénové : des perspectives qui permettent à la population de lancer des projets malgré la crise. “Nous avons eu un accord avec l’Aranui, et c’est vrai que c’est dans la perspective pour développer le tourisme, développer l’emploi, voire [garder] un maximum de jeunes aussi sur l’île. Parce qu’aujourd’hui, Kauehi n’est pas beaucoup connue, et c’est une île qui pendant plusieurs années était un peu oubliée. Du coup, ça nous permettrait de faire connaitre la destination déjà” indique Mathilda Tuua, élue de Kauehi

“Cela nous permet de développer ce secteur qui était très peu connu sur l’île au niveau des habitants, du coup, ça leur permet de ventre leur artisanat car on a des talents sur l’île, et développer par la même occasion la pêche puisque quand l’Aranui arrivera à Kauehi cela permettra aux pêcheurs de pouvoir vendre leurs produits ainsi que les agriculteurs” ajoute-t-elle.

La société Aranui poursuit ses mini-croisières aux Tuamotu et effectue des repérages. “C’est une première. Nous avons planifié de faire un voyage de fin d’année. Ce sera une célébration à bord de l’Aranui du 30 décembre au 3 janvier. 3 îles sont proposées. La première île serait Kauehi, la deuxième Anaa, et la troisième Tetiaroa. (…) Toutes ces îles sont des perles pour nous, donc oui nous les visitons et nous voyons ce que nous pouvons faire avec elles en terme de logistique ou de tourisme, et pour la mise en place de divers circuits plus tard avec possiblement notre nouveau navire, d’ici 2025” précise Romina Wong, attachée de direction de la compagnie Aranui.

Si la situation sanitaire le permet, la fin d’année sera ainsi porteuse d’espoirs et de projets pour les habitants de cette île éloignée de l’urbanisation massive…

Rédigé par

infos coronavirus