mardi 24 novembre 2020
A VOIR

|

La télémédecine est arrivée à Amanu

Publié le

L'atoll de Amanu, aux Tuamotu, s'est doté d'une valise de télémédecine. Avec celle-ci, l'auxiliaire de santé peut obtenir les conseils du Samu ou du médecin de Hao dans l'instant.

Publié le 05/11/2020 à 9:31 - Mise à jour le 05/11/2020 à 11:04
Lecture < 1 min.

L'atoll de Amanu, aux Tuamotu, s'est doté d'une valise de télémédecine. Avec celle-ci, l'auxiliaire de santé peut obtenir les conseils du Samu ou du médecin de Hao dans l'instant.

Bonne nouvelle pour la centaine d’habitants de Amanu, aux Tuamotu. L’atoll dispose désormais d’un appareil capable de diagnostiquer plusieurs pathologies, mais ce n’est pas tout. Terokehau Takamoana, l’auxiliaire de santé, qui est aussi maire délégué de Amanu, peut également entrer en liaison avec le médecin de Hao ou le Samu pour être assisté lors de certaines opérations délicates par télémédecine.

« Nous allons utiliser cette machine pour prendre des paramètres, la tension, l’oxymétrie, la glycémie, l’ECG…, explique Terokehau Takamoana. Dans l’urgence, nous pouvons saisir des paramètres vitaux et envoyer au Samu. Là le Samu pourra nous donner un diagnostic, ainsi que le médecin qui est basé sur Hao. On pourra être plus précis au niveau de la maladie qui concerne le patient. Toutes les difficultés qu’il y a eu avant, aujourd’hui ça peut être oublié. Par exemple pour une plaie, aujourd’hui nous avons une caméra avec laquelle taote peut vérifier et me donner l’autorisation de suturer. »

« La visioconférence est vraiment un plus parce que ça rassure, ça permet à l’auxiliaire de voir son médecin, le médecin peut voir le patient, indique Hervé Vergeaud, gérant de la société Medex, qui propose ces stations de télémédecine. Donc c’est un outil qui va rassurer les auxiliaires, qui va leur permettre d’évoluer parce que les médecins qui seront en visioconférence pourront donner des consignes et des conseils avisés. Déjà aujourd’hui ensemble on a fait 2 téléconsultations avec Hao, donc ce sont des patients qui ont été vus par un médecin en visioconférence, comme si le médecin était sur Amanu. Donc aujourd’hui, il y a un médecin à Amanu, tous les jours, 24 heures sur 24. »

infos coronavirus

Covid-19 : quand la crise profite aux coursiers

La crise de la Covid-19 ne fait pas que des malheureux. A contrario du secteur du tourisme ou de la restauration, l’activité de coursier tire son épingle du jeu. Avec le confinement et la propagation du virus, les sociétés de livraison sont plébiscitées par les Polynésiens, en particulier ceux des archipels en cette période des fêtes de fin d’année.