samedi 21 mai 2022
A VOIR

|

Communiqué

La ministre de l’Education rencontre la FAPEEP

Publié le

COMMUNIQUE - La ministre de l’Education, du travail, de la modernisation de l’administration en charge du numérique, Christelle Lehartel, a reçu la Présidente de la fédération des associations des parents d’élèves de l’enseignement public (FAPEEP), Purea Ateo, ce vendredi.

Publié le 05/02/2022 à 13:23 - Mise à jour le 05/02/2022 à 13:24
Lecture < 1 min.

COMMUNIQUE - La ministre de l’Education, du travail, de la modernisation de l’administration en charge du numérique, Christelle Lehartel, a reçu la Présidente de la fédération des associations des parents d’élèves de l’enseignement public (FAPEEP), Purea Ateo, ce vendredi.

Accompagnée de son bureau, la Présidente de la FAPEEP a présenté les objectifs prioritaires de son équipe :

  • Redynamiser le tissu associatif des APE dans les établissements scolaires du 1er et 2nd degrés,
  • Développer les partenariats avec les directions d’établissement, les communes, l’État, le Pays et les associations et communiquer largement auprès de tous les parents. 

Ainsi, des référents par archipels, mais aussi par type d’établissement, ont été désignés pour faciliter la circulation de l’information et un séminaire sur « le rôle et la place des parents à l’école » est en préparation.

La ministre, Christelle Lehartel, accompagnée du directeur de cabinet, de Thierry Delmas, et du directeur adjoint de la Direction générale de l’éducation et des enseignements (DGEE), Jean-Michel Garcia, a réaffirmé le rôle incontournable des associations des parents d’élèves dans les écoles, les collèges, les centres des jeunes adolescents (CJA) et lycées, mais aussi dans les nombreuses instances du système éducatif polynésien, comme le rappelle la charte de l’éducation.

La ministre recevra autant que de besoin la FAPEEP, et continuera à organiser des visioconférences avec l’ensemble des association de parents d’élèves (APE) sur les dossiers sensibles, notamment le vadémécum sanitaire.

infos coronavirus