A VOIR

|

La CSTP-FO demande que la priorité soit donnée aux Polynésiens

Publié le

La confédération syndicale CSTP-FO a rencontré ce jeudi matin le Haut-commissaire de la République Eric Spitz. Au cœur des discussions, le statut des agents de la fonction publique d’Etat.

Publié le 22/12/2022 à 16:00 - Mise à jour le 23/12/2022 à 14:12
Lecture < 1 min.

La confédération syndicale CSTP-FO a rencontré ce jeudi matin le Haut-commissaire de la République Eric Spitz. Au cœur des discussions, le statut des agents de la fonction publique d’Etat.

La Confédération des syndicats des travailleurs de Polynésie – Force Ouvrière, majoritaire dans l’administration publique d’État, n’exclut pas de suivre le mouvement de grève national prévu en janvier. L’attention de la CSTP-FO se concentre sur deux points. D’abord les retraites : la CSTP-FO voudrait que les fonctionnaires conservent leur indexation. Le syndicat s’inquiète aussi pour les postes de cadres de la fonction publique d’État en Polynésie. Il souhaite que les polynésiens diplômés soient favorisés, qu’ils puissent revenir travailler au fenua, qu’ils puissent passer les concours dans de bonnes conditions et qu’ils bénéficient des mêmes avantages qu’un cadre métropolitain. La CSTP-FO espère que le Haut-commissaire prendra en compte ses inquiétudes.