lundi 19 avril 2021
A VOIR

|

Kaukura : les habitants travaillent à la régénération des cocoteraies

Publié le

À Kaukura, la production du coprah fait vivre la quasi-totalité des familles de l’atoll. Pour que cette activité perdure, une grande majorité des habitants travaillent à la régénération de leurs cocoteraies, des domaines exploités depuis des dizaines d’années. C'est le cas de la famille Horoi.

Publié le 14/12/2020 à 9:04 - Mise à jour le 14/12/2020 à 10:00
Lecture < 1 min.

À Kaukura, la production du coprah fait vivre la quasi-totalité des familles de l’atoll. Pour que cette activité perdure, une grande majorité des habitants travaillent à la régénération de leurs cocoteraies, des domaines exploités depuis des dizaines d’années. C'est le cas de la famille Horoi.


Plusieurs hectares ont été replantés par Terai Horoi, habitant de Kaukura, agriculteur et pêcheur paumotu qui vit surtout de la production de coprah. Il est conscient que s’il ne régénère pas sa cocoteraie, sa production va chuter, et par conséquent, ses revenus : « Il faut replanter. C’est une priorité. Car de nombreuses cocoteraies sont malades. Le plus dur pour le coprahculteur, c’est d’attendre 8 à 9 ans avant de pouvoir récolter à nouveau. »

Terai Horoi a bien étudié la question. Il a longtemps observé la pousse de ses palmiers. Aujourd’hui, il a sa propre technique pour obtenir un cocotier productif : « Pour aller plus vite, je tranche une partie du coco. En peu de temps, la germe de coco va sortir par là. Sûr et certain, le cocotier sera productif dans quelques années. »

Kaukura compte plus de 400 habitants. Un tiers d’entre eux sont des coprahculteurs et vivent de cette activité. Leur survie dépend des cocoteraies. C’est pour cette raison qu’ils en prennent soin au quotidien…

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.