mercredi 21 août 2019
A VOIR

|

Kaly&Joy – Le concept store innovant du centre Vaima

Publié le

Publié le 30/01/2019 à 14:33 - Mise à jour le 30/01/2019 à 14:33
Lecture 2 minutes

C’est une boutique nouvelle génération qui a ouvert ses portes au centre Vaima depuis fin novembre. 400 mètres carré d’espace sont dédiés à la création et à l’innovation. Un magasin dit pluriel où l’on vend des vêtements, des livres, des confitures et même des objets d’art. C’est un réel mélange des genres qui permet surtout de valoriser les créateurs du fenua.

“Toutes les marques ont maintenant un lieu physique. Avant, la plupart n’avait pas de boutique et vendaient via les réseaux sociaux, et n’avaient pas une offre visible hormis quand il y avait des salons etc. Il leur fallait un écrin. Certaines viennent du marché, d’autres des îles, d’autres encore travaillent de chez elles et n’ont pas vraiment de lieu pour montrer leur savoir-faire. L’idée, c’était de les valoriser et en même temps d’avoir un lieu de distribution qui est maintenant clairement identifié par les touristes”, explique Gaël Manes, le fondateur de ce concept store unique en Polynésie.

Depuis l’ouverture de Kaly&Joy, plus de 70 marques ont souhaité faire partie de l’aventure : “C’était une surprise pour nous d’avoir été sélectionnés, et en même temps, c’était une opportunité de pouvoir démontrer nos compétences, nos créations… De pouvoir s’installer au centre-ville, c’est une grande chance pour nous. On peut être vu et par les locaux et par les étrangers” déclare Vaea Piritua, créatrice de la marque Debb Création. “Je ne pouvais pas me payer une boutique car les loyers sont trop chers, et là, j’ai eu l’opportunité d’exposer au centre Vaima. Pour moi, c’est un tremplin” avoue Ornella Paulmier, créatrice de la marque O’Here Création.

Et le concept store ne s’arrête pas à la vente de produits locaux. Les créateurs sont aussi accompagnés dans leur projet, en vue d’exporter à l’international : “C’est l’idée de base de notre institut qui a créé le concept store. C’est de regrouper les acteurs, et avec eux d’imaginer et construire le futur. Avec chaque marque, on les amène sur un programme d’innovation. On développe avec eux de nouvelles pistes. Là par exemple, je reviens de Paris où je suis en train de mettre en place différents partenariats avec de grosses structures”  poursuit Gaël Manes.

En plus de l’espace shopping, l’étage du dessus sera bientôt dédié au co-working pour aider les start-up à se développer.
 

Rédaction web avec Sophie Guébel

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Dossier : tout sur l’allocation de rentrée scolaire

20 000 foyers ont reçu depuis jeudi dernier l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) versée par la CPS. Cette aide financière est souvent indispensable pour les ménages les plus modestes. 35000 enfants de 2 à 21 ans vont pouvoir toucher entre 5000 et 24000 Fcfp pour acheter des fournitures scolaires. A qui s’adresse l’ARS ? A quel montant peut-on prétendre ? Réponses dans notre dossier :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction