vendredi 10 juillet 2020
A VOIR

|

De nouveaux locaux pour l’association Mata Hotu

Publié le

La ministre de la Famille et des solidarités, en charge de l’égalité des chances, Isabelle Sachet, était accompagnée de la déléguée interministérielle au handicap, Sylvia Berteil, pour l’inauguration, mardi matin, des nouveaux locaux de l’association « Voir Ensemble, Mata Hotu ».

Publié le 24/09/2019 à 17:35 - Mise à jour le 25/09/2019 à 9:19
Lecture 2 minutes

La ministre de la Famille et des solidarités, en charge de l’égalité des chances, Isabelle Sachet, était accompagnée de la déléguée interministérielle au handicap, Sylvia Berteil, pour l’inauguration, mardi matin, des nouveaux locaux de l’association « Voir Ensemble, Mata Hotu ».

Lors de son discours, la ministre a salué l’engagement et le dynamisme de cette association qui existait depuis plus de 20 ans sous le nom « Le 6ème sens, Te mataru’i no porinetia ». Les enfants et adolescents atteints de handicaps visuels ont été jusqu’à présent accueillis, avec les jeunes atteints de handicaps auditifs et sensoriels, au Cedop, une école publique territoriale spécialisée dans l’accueil, l’accompagnement et la préparation à l’insertion « pré-professionnelle ».

Depuis, et dans le cadre de la mise en place de l’école inclusive, cette structure a fermé afin de permettre à tous les enfants en situation de handicap de bénéficier de mesures adaptées leur permettant d’évoluer, dans la limite de leurs moyens, en milieu scolaire, ce qui est un gage de mixité et d’inclusion sociale.

Pour autant,  les quelques 500 personnes atteintes de handicap visuel et leurs familles ont fait connaitre, via le président de l’association, Diego Tetihia, leur besoin d’obtenir un local pour se rencontrer et développer les nombreux projets de l’association (préparation à des rencontres sportives mixtes, ou encore la marche pour la vue qui est un évènement annuel en partenariat avec l’association des aveugles de France). Aussi, une subvention en ce sens a été accordée pour ce projet, via la direction des Solidarités, de la Famille et de l’Egalité (DSFE), suite à une rencontre avec la ministre de la Famille.

L’association « Voir Ensemble, Mata Hotu » compte actuellement 50 membres et elle est donc désormais située au 2ème étage de l’immeuble de la Banque de Tahiti, au centre ville de Papeete. La ministre a conclu la rencontre en rappelant « le rôle essentiel des associations qui portent la voix de ceux qui seraient invisibles s’il n’avaient pas de relais », et en soulignant leur participation active pour « faire de la Polynésie un territoire où il fait bon vivre et où chacun à une place et un rôle à jouer dans la construction de notre société ».

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV