jeudi 26 novembre 2020
A VOIR

|

Fermeture de tous les établissements scolaires protestants de Tahiti jusqu’au 24 août

Publié le

Thierry Temauri, directeur général de l’enseignement protestant, a annoncé ce dimanche la fermeture de tous les établissements scolaires protestants de Tahiti.

Publié le 16/08/2020 à 18:24 - Mise à jour le 18/08/2020 à 10:23
Lecture < 1 min.

Thierry Temauri, directeur général de l’enseignement protestant, a annoncé ce dimanche la fermeture de tous les établissements scolaires protestants de Tahiti.

Dans sa séance du 16 août, le conseil d’administration de l’enseignement protestant, en accord avec l’église protestante Maohi et en concertation avec les autorités publiques, a décidé de fermer au public les établissements primaires et secondaires de Tahiti à compter de ce jour, et jusqu’au lundi 24 août 2020 au matin.

Sont donc concernés :
– l’école maternelle de Maheanuu a Mai et ses annexes ;
– l’école élémentaire Charles Vienot ;
– l’école primaire protestante de Taunoa ;
le lycée-collège Pomare IV ;
– le pôle d’enseignement supérieur de Taunoa ;
le lycée Samuel Raapoto ;
le lycée John Doom.

Cette décision a été prise conformément au principe de précaution, à la suite des situations de Covid-19 détectées et avérées dans les établissements ayant des liens les uns avec les autres.

Pendant cette semaine, le personnel enseignant et non-enseignant demeurent mobilisés et en service afin de mettre en place un protocole sanitaire plus strict tout en assurant la continuité pédagogique.

infos coronavirus

Chloroquine : le conseil de l’ordre des médecins fait une mise au point

Un groupe Facebook a diffusé une liste de médecins prescrivant le protocole du docteur Raoult aux patients atteints de covid-19. Certains médecins se sont désolidarisés de ce mouvement. Le Conseil de l'ordre quant à lui, a fait un rappel par voie de communiqué.

Covid-19 : l’IEOM lance sa troisième enquête à destination des entreprises

L’Institut d'Émission d'Outre-Mer (IEOM) et ses partenaires CEROM (AFD et ISPF) lancent une troisième enquête auprès des entreprises polynésiennes sur la période juillet-novembre 2020.