samedi 31 octobre 2020
A VOIR

|

Euro Millions : la gagnante des 100 millions de Fcfp avait joué à Taravao

Publié le

La joueuse polynésienne qui a remporté 100 millions de Fcfp le 22 octobre dernier s'est déclarée.

Publié le 02/12/2019 à 14:46 - Mise à jour le 02/12/2019 à 16:40
Lecture 2 minutes

La joueuse polynésienne qui a remporté 100 millions de Fcfp le 22 octobre dernier s'est déclarée.

Il s’agit de la deuxième gagnante My Million de l’année 2019, et du 5ème gain My Million en Polynésie depuis le lancement de My Million en février 2014. Le montant du gain est de 100 millions de Fcfp.

Le ticket gagnant

La gagnante est une quadragénaire, mère de famille qui vit à la Presqu’île. Elle et son mari tentent leur chance de temps à autre à l’Euro Millions et valident un ou plusieurs Flash en espérant gagner le gros lot. Bien leur en a pris en ce 22 octobre car la chance était au rendez-vous au fenua.

La Pacifique des Jeux a annoncé avec joie qu’elle recherchait un gagnant My Million et ce n’est qu’à la suite de la diffusion d’un article de presse et du fait de l’absence de gagnant, qu’ils eurent l’intuition d’aller vérifier leur reçu de jeu grâce au site Internet www.pdj.pf. Ils ont alors eu l’immense surprise de découvrir que leur reçu était celui tant recherché, sésame d’un gain de 100 millions de Fcfp. Les cris de joie et de bonheur passés, c’est très sereinement qu’ils sont venus à la Pacifique des Jeux pour faire authentifier leur reçu et réclamer leur gain.

Le chèque remis à la gagnante

Le couple a déclaré vouloir en priorité rembourser leurs prêts et faire plaisir à leur enfant.

infos coronavirus

Toussaint 2020 : les cimetières sous surveillance

Pour ne pas que les cimetières deviennent les prochains foyers de l’épidémie, ils seront placés sous surveillance. Pour la célébration de la Toussaint ce week-end, le port du masque et le respect des gestes barrières sont demandés à toutes les familles.

À partir du 2 novembre, tous les cours se feront à distance à l’UPF

En raison de la crise sanitaire liée à Tahiti et du nombre croissant de cas positifs à l’UPF, de nouvelles dispositions relatives aux enseignements sont mises en place à partir de lundi 2 novembre 2020.