dimanche 24 octobre 2021
A VOIR

|

Déconfinement : foule sur les plages publiques de Tahiti

Publié le

Le déconfinement annoncé, les plagistes ont envahi le littoral de l’île de Tahiti. C’est la libération pour beaucoup. Farniente, pêche ou détente tout simplement, vous avez été nombreux à vous réapproprier les plages du fenua.

Publié le 10/10/2021 à 9:33 - Mise à jour le 11/10/2021 à 9:36
Lecture < 1 min.

Le déconfinement annoncé, les plagistes ont envahi le littoral de l’île de Tahiti. C’est la libération pour beaucoup. Farniente, pêche ou détente tout simplement, vous avez été nombreux à vous réapproprier les plages du fenua.

La population a littéralement pris d’assaut les plages publiques de l’ile de Tahiti. Comme Luc, résident de Pirae et sa famille, qui se sont déplacé jusqu’à la plage de Mitirapa à la Presqu’ile : “Normalement les week-ends on se retrouve ici tous les samedis. Et puis avec le confinement, on a eu du mal à rester bloqués à la maison. À l’annonce de la réouverture, on n’a pas hésité un instant : tôt le matin on était ici. On va passer une bonne journée et on va essayer d’aller pêcher un peu.”

Si le week end est souvent synonyme de détente, certain peuvent s’adonner à une activité sportive aquatique comme le va’a ou le surf. D’autre reprennent leurs activités commerciales, comme Milada Marere de Tautira, qui fait l’unanimité auprès de ses clients avec ses Mape. “Je suis contente, je peux vendre. Sinon j’allais rester à la maison sans rien faire. Pendant les confinements, on reste à la maison, on ne bouge pas. On pêche aussi mais on ne mange que du poisson, un peu de taro, un peu de bananes. Et là on peu aller acheter de la viande, du poulet.”

Vous avez été nombreux à vous arrêter en bords de mer, pour profiter du soleil ou des cours d’eau. Pour se baigner ou pêcher.
Et pendant ce temps, les surfeurs du fenua participaient à la première compétition de surf de la Fédération à Papara et à huis clos.

Rédigé par

infos coronavirus