dimanche 26 septembre 2021
A VOIR

|

Décès de Gwendoline Panai

Publié le

Gwendoline Panai est décédée ce 26 août à l'âge de 56 ans.

Publié le 26/08/2021 à 19:03 - Mise à jour le 27/08/2021 à 15:33
Lecture 2 minutes

Gwendoline Panai est décédée ce 26 août à l'âge de 56 ans.

Cette cadre à la Direction des Affaires Foncières (DAF) était très appréciée de ses collègues de travail. Elle a aussi été secrétaire générale du parti “No Oe e te Nunaa” créé par Nicole Bouteau, il y a quelques années.

Message de condoléances du CESEC

“Le Président du CESEC M. Eugène Sommer, ainsi que les membres de l’institution ont appris avec tristesse le décès de Mme Gwendoline Panai, âgée de 56 ans.
Membre du CESC en 2002, elle a notamment été rapporteure d’une autosaisine de l’institution sur les retraites en Polynésie française.
Femme forte au caractère bien trempé, elle s’était engagée pleinement pour la défense des salariés en occupant la fonction de Secrétaire générale au syndicat Otahi.
Ses valeurs et ses convictions politiques l’ont conduite à mener bataille au côté de Nicole Bouteau et à la création du parti “No Oe e te Nunaa”.
Sa gentillesse, sa douceur et son incroyable altruisme marqueront ceux qui l’ont côtoyé.
Agent exemplaire à la Direction des affaires foncières (DAF), elle était aussi une passionnée de couture.
C’est une dame au grand cœur qui quitte bien trop tôt notre fenua.
Le président M. Eugène Sommer et l’ensemble des membres du Conseil économique, social, environnemental et culturel tiennent à adresser à sa famille et ses proches leurs très sincères condoléances.”

Message de condoléances du Gouvernement

“Le Président Edouard Fritch, la ministre du Tourisme et du Travail, Nicole Bouteau, et les membres du Gouvernement ont appris avec tristesse le décès, jeudi, de Gwendoline Panai, à l’âge de 56 ans.
Cadre à la Direction des affaires foncières (DAF), elle a été membre du Conseil économique, social et culturel, de 2001 à 2004. Elle a notamment été rapporteure de l’auto-saisine de l’institution sur les retraites en Polynésie française en 2002.
Femme engagée, elle s’était investie pleinement pour la défense des salariés en tant que secrétaire générale du syndicat Otahi.
En 2003, elle a participé aux côtés de Nicole Bouteau à la création du parti politique No Oe e te Nunaa, dont elle sera la Vice-Présidente de 2003 à 2013.
C’est une dame au grand cœur qui nous quitte.
Le Président, la ministre du Tourisme et du Travail, et le Gouvernement adressent leurs sincères condoléances à sa famille et ses proches.”

Rédigé par

infos coronavirus