dimanche 29 novembre 2020
A VOIR

|

Crise sanitaire : Rikitea s’adapte !

Publié le

Sur l'île de Rikitea, aux Gambier, la municipalité a créé un potager afin de fournir la cantine scolaire. Un bel exemple pour les générations futures qui pourront aussi bientôt s’adonner à la culture de la vanille. Des projets qui germent depuis le mois de février et qui sont une aubaine avec la crise sanitaire.

Publié le 13/09/2020 à 14:57 - Mise à jour le 13/09/2020 à 14:57
Lecture 2 minutes

Sur l'île de Rikitea, aux Gambier, la municipalité a créé un potager afin de fournir la cantine scolaire. Un bel exemple pour les générations futures qui pourront aussi bientôt s’adonner à la culture de la vanille. Des projets qui germent depuis le mois de février et qui sont une aubaine avec la crise sanitaire.

Cette parcelle de terre a été acquise par la mairie de Rikitea. Le projet a pour objectif de valoriser l’agriculture et les produits locaux. Fruits et légumes y poussent depuis le début de l’année grâce à deux agents communaux.

« On prépare les bacs de semis pour semer les nouvelles germes parce qu’on a récolté la semaine dernière. C’est dur, c’est un travail dur, confie Rotina Teapiki, agent communal des Gambier. Ici il y a le potager de la cantine et la pépinière pour fournir la population. »

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Fournir la population et la cantine, un travail rude mais valorisant. Ce ne sont pas les élèves qui s’en plaindront. Désormais, ils mangent chaque jour des produits frais venant directement du potager. Mais ce n’est pas le seul projet sur cette parcelle. Grâce à une convention avec l’Épic Vanille, une serre a vu le jour.

« On a vu un réel intérêt de la population pour ce domaine d’activité, explique Teva Teapiki, adjoint au maire de la commune des Gambier. Comme tout le monde le sait, la perliculture est en crise en ce moment et la perliculture est le principal moteur économique aux Gambier. Donc maintenant les jeunes veulent se lancer dans la vanille. C’est aussi suite à ça que la commune a décidé de monter cette serre qui servira plus tard aux jeunes qui veulent se lancer. »

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Ces projets permettent également de sensibiliser à l’environnement et la municipalité ne compte pas s’arrêter là. Plusieurs autres partenariats pourraient voir le jour prochainement avec des agriculteurs et des pêcheurs de l’île.

infos coronavirus