mercredi 15 septembre 2021
A VOIR

|

Covid-19 : les éruptions cutanées chez les enfants

Publié le

Fatigue, fièvre, toux ou encore perte de l’odorat et du goût sont les principaux symptômes de la Covid connus par tous. Mais depuis l’an dernier, de nombreux dermatologues ont été alertés par des lésions cutanées. Si ces éruptions dermatologiques se manifestent généralement chez des personnes qui ne présentent pas ou peu de symptômes associés, selon une récente étude de l’Inserm, elle annoncent une "immunité particulièrement performante"

Publié le 05/09/2021 à 17:44 - Mise à jour le 06/09/2021 à 14:22
Lecture < 1 min.

Fatigue, fièvre, toux ou encore perte de l’odorat et du goût sont les principaux symptômes de la Covid connus par tous. Mais depuis l’an dernier, de nombreux dermatologues ont été alertés par des lésions cutanées. Si ces éruptions dermatologiques se manifestent généralement chez des personnes qui ne présentent pas ou peu de symptômes associés, selon une récente étude de l’Inserm, elle annoncent une "immunité particulièrement performante"

Meretini Oopa, la mère du petit Tearikinui, était atteinte de la Covid-19 durant sa grossesse : “J’ai eu la covid en novembre 2020. Quand j’étais enceinte il n’y a pas eu d’impact sur bébé. J’ai accouché en mars et puis tout s’est bien passé jusqu’à il y a trois semaines où il a contracté lui la covid.”.

Âgé de tout juste 5 mois aujourd’hui, Arikinui présente depuis quelques semaines des éruptions cutanées. Inquiète, sa jeune mère l’a emmené chez son pédiatre : “Il pensait au syndrome pied main bouche mais il m’a dit que c’était possible que ce soit des effets de la covid-19. Les rougeurs s’étaient vraiment aggravées; En quelques heures c’est passé de légers picotements rouges à quelque chose de très gros et rouge feu. C’était inquiétant”.

Selon le pédiatre de l’enfant, ces signes cutanés semblent apparaître plus fréquemment chez les tous petits.

Peu fréquents avec la Covid, ce type de symptômes suggèrent “une immunité innée, particulièrement efficace” selon une étude de l’Inserm. Une bonne nouvelle pour les parents.

infos coronavirus