vendredi 29 mai 2020
A VOIR

|

Covid-19 : la clinique Paofai n’accueille pas les cas suspects

Publié le

La clinique Paofai prend toutes les précautions pour se protéger contre le covid-19.

Publié le 25/03/2020 à 11:42 - Mise à jour le 30/03/2020 à 10:50
Lecture 2 minutes

La clinique Paofai prend toutes les précautions pour se protéger contre le covid-19.

« Nous avons souhaité sécuriser à la fois le personnel et la polyclinique pour faire barrière à l’entrée du coronavirus », explique Claude Drago le directeur de la clinique Paofai.

Un système de circulation marche avant

« Sécuriser ça veut dire mettre en place en interne un système de circulation marche avant c’est-à-dire que ceux qui rentrent ne croisent pas ceux qui sortent. On utilise la sortie de secours pour cela. »

Un SAS (service d’accès aux soins) à l’entrée

« Sécuriser c’est également mettre en place un SAS à l’entrée de la polyclinique pour pouvoir procéder à un filtrage avec les équipes. Filtrage qui permet de déceler tout cas suspect. A partir de cela, nous avons un poste médical avancé qui est réservé à nos médecins urgentistes voire nos médecins de ville qui siègent à la polyclinique et qui peuvent dans certains cas lever le doute voire faire en sorte de transférer de potentiels malades au CHPF. Nous mettons les choses en place progressivement comme vous pouvez le constater. »

Un dispositif amélioré au fur et à mesure

« Nous ne sommes pas habitués ni rodés à ce type d’opérations ce qui fait qu’au fur et à mesure de toutes les barrières que nous souhaitons mettre en oeuvre, nous étudions le retour pour faire en sorte d’améliorer le dispositif. »

Covid-19 : pas de patients suspects accueillis à Paofai

« A ce jour, nous nous sommes mis à disposition des autorités de la Santé. Nous sommes considérés être en seconde ligne. Il faut avouer que nous n’avons pas les moyens dans le cas présent pour pouvoir accueillir des malades du covid-19. Il n’en demeure pas moins que nous sommes amenés à pouvoir traiter tous les malades en délestage du CHT si tel était le cas. »

5 respirateurs à la clinique Paofai, pas adaptés pour le covid-19

Si les cas se multipliaient au fenua et que l’hôpital de Taaone avait besoin de soutien, « On fera le maximum avec nos moyens (…) pour pouvoir répondre à l’urgence. Sachez tout de même que nous n’avons que 5 respirateurs. Que ces respirateurs sont prévus pour la réanimation en sortie de bloc opératoire et non pas pour le traitement du covid-19. Ce qui veut dire qu’il nous faudrait du matériel que nous n’avons pas actuellement. »

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Un deuxième vol Air Tahiti Nui est arrivé de...

Dimanche après-midi, un avion Air Tahiti Nui est arrivé au fenua avec du matériel sanitaire en provenance de Shanghai. Des dons de masques la Chine, mais également des commandes pour le centre hospitalier du Taaone, et du matériel destiné aux îles du Pacifique : Fidji, le Vanuatu, Samoa et Tonga.

Femme mordue par un requin : le shark feeding...

L'attaque de requin qui se serait produite la semaine dernière au lieu-dit de la "Vallée Blanche" aurait pu passer inaperçu si la victime n’avait porté plainte. D’autant que l’accident se serait produit lors d’une session de shark fFeeding, une pratique absolument interdite au fenua.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV