samedi 23 janvier 2021
A VOIR

|

Coronavirus : vols de gels et de masques à l’hôpital de Taaone

Publié le

C’est la consternation à l’hôpital de Taaone : depuis deux semaines, des centaines de masques et de gels hydro-alcooliques ont été dérobés au sein de l’établissement de santé.

Publié le 16/03/2020 à 14:38 - Mise à jour le 16/03/2020 à 15:26
Lecture 2 minutes

C’est la consternation à l’hôpital de Taaone : depuis deux semaines, des centaines de masques et de gels hydro-alcooliques ont été dérobés au sein de l’établissement de santé.

Ils permettent de limiter la propagation de coronavirus, mais il se font tellement rares dans les pharmacies que certains n’hésitent pas à en dérober. En deux semaines, plusieurs centaines de masques et de gels hydro-alcooliques ont été subtilisés à l’hôpital de Taaone : « Le Centre Hospitalier de la Polynésie française est confronté à des vols de plusieurs centaines de masques, de solutions hydro-alcooliques, voire même des savons dans ses toilettes publiques depuis environ deux semaines. Ces situations sont rencontrées dans certains services de notre établissement, et vont appeler de la part de la direction des actes forts puisque des enquêtes sont actuellement en cours pour identifier les auteurs, et donneront lieu à un dépôt de plainte » explique Claude Panero, directrice du CHPF.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

« Qu’il s’agisse de patients, de visiteurs ou du personnel hospitalier, ce sont des actes extrêmement choquants, qui choquent toute la communauté hospitalière dans sa grande majorité. (…) Des sanctions exemplaires seront prises par la direction » poursuit-elle.

Un renforcement de la sécurité a donc été mis en place pour contrer ces vols, avec « la restriction des accès aux zones de stockage, l’accroissement du dispositif de vidéo-surveillance, et dans la gestion quotidienne, une centralisation et une mise sous-clé de ces produits, une distribution et des dotations hebdomadaires qui ont été réservées de sorte que le réassort se fasse de manière plus maîtrisé de la part de l’ensemble des services. (…) Nous avons mis en place une veille internet pour pouvoir identifier les éventuels reventes des produits de l’hôpital sur les réseaux sociaux » précise Claude Paneo.

Lire aussi > Covid-19 : le Pays met en place un numéro d’appel pour s’informer

Et la directrice de l’hôpital rassure, les stocks sont suffisants pour faire face à une épidémie : « Ces vols n’altèrent pas aujourd’hui la continuité de l’activité de l’établissement. (…) L’hôpital se prépare à une situation qui pourrait monter en puissance puisque dans une situation de crise sanitaire, on est dans une graduation du système de réponse. L’hôpital est prêt et a les stocks qu’il lui faut ».

Elle rappelle enfin l’importance de pouvoir assurer la continuité des gestes barrières :

infos coronavirus