jeudi 4 mars 2021
A VOIR

|

CHPF : la grève est terminée

Publié le

Publié le 04/06/2015 à 12:34 - Mise à jour le 04/06/2015 à 12:34
Lecture 2 minutes

Mardi, les négociations entre les syndicats et la direction du Centre hospitalier de Taaone (CHPF) n’ont pas pu aboutir. Le directeur n’avait pas la compétence pour se prononcer sur quatre points de revendication. Mercredi, la grève générale  a donc démarré au CHPF.  

Hier jeudi, les négociations ont débuté entre les grévistes et les ministères de la Santé et de la Fonction publique. les syndicats ont rencontré Patrick Howell. Les quatre points de revendication qui n’avaient pu être débattus avec le directeur ont donc pu être évoqués. Après plus de deux heures de négociation, Mireille Duval, secrétaire générale de SPCHDT/CSTP-FO, a déclaré que les syndicats étaient « satisfaits des réponses » des ministères de la Santé et de la Fonction publique.

Mais l’accord n’a pu être officialisé dans la soirée. Le directeur de l’établissement n’avait pas encore apposé sa signature. C’est finalement ce vendredi que le protocole d’accord a été ratifié. « On s’est mis d’accord sur le principe que nous devons arrêter cette grève. Et nous nous sommes mis d’accord sur un certain nombre de points qui devraient nous permettre de fonctionner correctement au niveau de l’hôpital », a déclaré le ministre de la Santé Patrick Howell au micro de Tahiti Nui Télévision. 
« On est bien contents. Cela prouve qu’on a réussi à discuter ensemble et surtout dans un esprit constructif », s’est réjouie Mireille Duval. 

Un point de revendication en particulier semblait difficile à négocier : celui du « protocole d’accord du 19 janvier 2012 » concernant la réduction de temps d’exposition pour les radiologues. « Conformément à la réglementation et aux souhaits de la direction, nous avons trouvé une rédaction qui convient à toutes les parties », a déclaré la syndicaliste. 

Patrick Howell, ministre de la Santé

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu