mardi 24 mai 2022
A VOIR

|

Centre d’appel du Taaone : le CHPF pointe une étude du TNAD

Publié le

Publié le 27/02/2017 à 20:02 - Mise à jour le 27/02/2017 à 20:02
Lecture < 1 min.

Dans un communiqué transmis mardi soir le CHPF a réagi à l’information révélée par nos confrères de Polynésie 1ère qui affirmaient que “le central d’appel du Samu à l’hôpital de Taaone menaçait de s’effondrer”. 

Dans ce communiqué l’hôpital explique “qu’à l’occasion des importants travaux entrepris par les associations Apair et Apurad au rez-de-chaussée de la rotonde et en toiture du bâtiment principal, des essais de résistance des bétons ont été effectués”.

“Leur résultats ne correspondent pas à ceux communiqués par le TNAD” poursuit le communiqué. L’établissement public Tahiti Nui Aménagement et développement avait assuré la conception et la réalisation du bâtiment.

C’est la divergence entre ces deux résultats qui amène le CHPF a commanditer une contre-expertise. Le CHPF réfute la thèse du risque d’effondrement et envisage un éventuel déplacement des personnels occupant actuellement le bâtiment  “si cela s’avérait nécessaire” et “dans la stricte application du principe de précaution”.

Rédaction web 

infos coronavirus