mercredi 5 mai 2021
A VOIR

|

Centre d’appel du Taaone : le CHPF pointe une étude du TNAD

Publié le

Publié le 27/02/2017 à 20:02 - Mise à jour le 27/02/2017 à 20:02
Lecture < 1 min.

Dans un communiqué transmis mardi soir le CHPF a réagi à l’information révélée par nos confrères de Polynésie 1ère qui affirmaient que « le central d’appel du Samu à l’hôpital de Taaone menaçait de s’effondrer ». 

Dans ce communiqué l’hôpital explique « qu’à l’occasion des importants travaux entrepris par les associations Apair et Apurad au rez-de-chaussée de la rotonde et en toiture du bâtiment principal, des essais de résistance des bétons ont été effectués ».

« Leur résultats ne correspondent pas à ceux communiqués par le TNAD » poursuit le communiqué. L’établissement public Tahiti Nui Aménagement et développement avait assuré la conception et la réalisation du bâtiment.

C’est la divergence entre ces deux résultats qui amène le CHPF a commanditer une contre-expertise. Le CHPF réfute la thèse du risque d’effondrement et envisage un éventuel déplacement des personnels occupant actuellement le bâtiment  « si cela s’avérait nécessaire » et « dans la stricte application du principe de précaution ».

Rédaction web 

infos coronavirus