vendredi 20 mai 2022
A VOIR

|

Bientôt l’électricité à Maiao

Publié le

Après plusieurs réunions d’information, le projet d’électrification de l’île de Maiao est sur le point de se réaliser. Parcelle de terrain déterminée, système d’électrification retenu et financement adopté, tout est au beau fixe pour les travaux qui devraient démarrer d’ici fin 2022 ou début 2023.

Publié le 14/02/2022 à 17:02 - Mise à jour le 02/04/2022 à 14:34
Lecture 2 minutes

Après plusieurs réunions d’information, le projet d’électrification de l’île de Maiao est sur le point de se réaliser. Parcelle de terrain déterminée, système d’électrification retenu et financement adopté, tout est au beau fixe pour les travaux qui devraient démarrer d’ici fin 2022 ou début 2023.

C’est sur un terrain d’une superficie de 3 418 m2, que le système d’électrification de l’île de Maiao prendra place. Pour alimenter le futur réseau collectif, une centrale hybride photovoltaïque et thermique sera installée avec une puissance photovoltaïque de 170 kWc, pour une capacité de stockage de 450 kWh. Et afin d’éviter toute coupure éventuelle, deux groupes électrogènes de secours viendront renforcer la centrale.

“Il y a 350 habitants à Maiao, cela démontre le modèle de société et d’aménagement de notre territoire. On ne souhaite pas que tout le monde vienne sur Papeete. Il ne faut pas une hyperconcentration comme ça a été le modèle par le passé. Maintenant, il faut maintenir les populations dans leurs îles et les aider à y vivre bien” explique le vice-président de la Polynésie, Jean-Christophe Bouissou.

À l’heure actuelle, les ménages de Maiao sont alimentés en électricité de deux manières différentes : via des panneaux photovoltaïques à usage domestique et via des groupes électrogènes personnels. Deux solutions qui comportent des inconvénients.

“C’est une immense dépense pour nous. Par exemple, j’utilise un groupe électrogène, un fut d’essence de 200 litres par mois ne me suffit pas. J’en consomme 3 voire 3 et demi par mois, sachant que le fut coûte 30 000 Fcfp. Cela fait mal au portefeuille… Autre exemple, l’électroménager. Acheter un congélateur qui fonctionne aux panneaux solaires coûte quasiment 3 fois plus cher qu’un congélateur normal. Il nous sera plus facile d’acheter de l’électroménager après l’électrification de l’île. Cela va nous permettre d’économiser” précise Tahuhu Tama Ina, maire délégué de Maiao.

Coût prévisionnel de financement : 320 millions de Fcfp. 70% soit 224 millions de Fcfp sont pris en charge par le pays, 20% soit 64 millions de Fcfp sont pris en charge par la commune de Moorea-Maiao et les 10% restants sont pris en charge par l’État.

infos coronavirus