dimanche 24 mai 2020
A VOIR

|

Applis, vidéos, livres gratuits : les bons plans pour s’occuper chez soi

Publié le

LA recommandation pour éviter la propagation du covid-19 c'est de limiter les contacts et les déplacements. Rester chez soi, ok mais on peut rapidement s'ennuyer. Avec la crise, plusieurs contenus sont désormais gratuits. Education, musique, détente... notre sélection :

Publié le 19/03/2020 à 15:25 - Mise à jour le 12/04/2020 à 11:12
Lecture 2 minutes

LA recommandation pour éviter la propagation du covid-19 c'est de limiter les contacts et les déplacements. Rester chez soi, ok mais on peut rapidement s'ennuyer. Avec la crise, plusieurs contenus sont désormais gratuits. Education, musique, détente... notre sélection :

Culture

  • Le musée de Tahiti et des îles a lancé l’opération « Musée à la maison ». Chaque jour, le musée propose des contenus gratuits sur son site Internet et sa chaîne YouTube pour faire découvrir les objets de ses collections.
  • Le Festival international du film documentaire océanien (Fifo) propose de redécouvrir quelques films qui ont marqué l’histoire du festival, tout en restant confinés. Le rendez-vous du #FIFODansTonSalon est donné sur la page Facebook du Festival.
  • Cafeyn est une application qui vous permet d’accéder à des miliers de publications : magazines pour enfants, féminins, technolgie etc. La plateforme a décidé de rendre l’accès gratuit et illimité durant un mois…
  • Le DJ Laurent Garnier a mis en ligne une playlist de 7 heures sur sa page Soundcloud pour les personnes en confinement. parce qu’un samedi soir « sans musique, n’est juste pas possible. »
  • La Fnac a mis en ligne 500 livres numériques gratuits… Sortez tablettes et liseuses.
  • L’Institut national de l’audiovisuel a lancé sa plateforme de streaming : Madelen. Le service est gratuit durant 3 mois

Education / enfants

  • Parau Tama, est un nouveau podcast local qui partagera avec vos enfants les contes et légendes polynésiennes.
  • La plateforme Bayam est gratuite pendant toute la période de confinement en métropole. Elle est aussi accessible depuis la Polynésie. On y trouve des activités ludo-éducatives pour les enfants, par tranches d’âges.
  • France culture propose, pendant toute la durée de la fermeture des écoles, des collèges et des lycées, des émissions et des podcasts en lien avec les programmes scolaires.
  • La plateforme Films pour enfants recueille des centaines de courts-métrages pour les enfants de 3 à 11 ans.

Détente

  • L’application de méditation guidée Petit Bamboo met son programme pour « faire face à l’anxiété » en accès gratuit.

Evasion

  • Solidream est un documentaire sur le tour du monde de 3 amis durant trois, ans. Il est en accès libre avec le code promo covid-19.

Sport

Comme en soirée

  • DJ Harmelo et DJ T-Unit proposent de mixer depuis chez eux pour mettre l’ambiance chez vous. Plus d’infos ICI

Cet article sera mis à jour régulièrement. N’hésitez pas à nous partager vos « bons plans » en commentaire

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV