À l’approche de la Toussaint, les familles s’activent sur les tombes de leurs défunts

Publié le

À quelques jours de la Toussaint, les familles ont profité du week-end pour nettoyer et décorer les tombes de leurs proches disparus. Certaines d’entre elles s’étaient levées tôt, dimanche, pour ne pas perdre de temps : peinture, arrachage d’herbe, dépôt de gravier ou de sable blanc, les tâches étaient multiples.

Publié le 30/10/2023 à 8:35 - Mise à jour le 30/10/2023 à 8:42

À quelques jours de la Toussaint, les familles ont profité du week-end pour nettoyer et décorer les tombes de leurs proches disparus. Certaines d’entre elles s’étaient levées tôt, dimanche, pour ne pas perdre de temps : peinture, arrachage d’herbe, dépôt de gravier ou de sable blanc, les tâches étaient multiples.

Ils étaient nombreux, ce dimanche, au cimetière de l’Uranie à Papeete, pour prendre soin des sépultures de leurs défunts. Même les plus jeunes ont retroussé leurs manches, comme Lysa : « On nettoie le cimetière tous les ans. C’est mon arrière-grand-père et mon arrière-grand-mère. »

« Comme on ne fait rien à la maison, autant mieux venir. Le mur n’est pas très droit, donc on a mis du gravier pour cacher. Nous allons aussi mettre du ciment autour », indique de Timona, un autre jeune présent au cimetière.

Pour d’autres, le moment est chargé d’émotions. Véronique a perdu sa fille Aurora qui repose désormais près de sa grand-mère : « Dans l’année, c’est plutôt mon autre fille qui vient débrousser. C’est spécial. C’est pour penser un peu à nos morts ».

– PUBLICITE –

Natacha et Monique ont débuté la journée par le nettoyage de la tombe d’un de leurs aïeux, avant de terminer par un caveau. « D’habitude, on vient le 1ᵉʳ novembre, mais il y a tellement de monde. Elle a voulu venir aujourd’hui », explique la seconde.

Un peu plus loin, Tavita s’active. Pour lui, la mort n’est qu’une étape. « C’est pour ça qu’on est heureux. On n’a pas peur de mourir. La mort, c’est un passage. On s’endort ici et on retourne de l’autre côté avec un nouveau corps », dit-il.

D’ici à mercredi, la quasi-totalité des tombes sera nettoyée et décorée en mémoire de ceux qui manquent.  

Dernières news