mardi 24 novembre 2020
A VOIR

|

Teva Rohfritsch démissionne du conseil municipal de Punaauia

Publié le

Elu sénateur le 27 septembre dernier, Teva Rohfritsch a dû démissionner du conseil municipal de Punaauia pour se mettre en conformité avec la loi sur le cumul des mandats. C'est Antoine Rua qui y siègera à sa place.

Publié le 22/10/2020 à 15:22 - Mise à jour le 22/10/2020 à 15:22
Lecture < 1 min.

Elu sénateur le 27 septembre dernier, Teva Rohfritsch a dû démissionner du conseil municipal de Punaauia pour se mettre en conformité avec la loi sur le cumul des mandats. C'est Antoine Rua qui y siègera à sa place.

Teva Rohfritsch n’est plus membre du conseil municipal de Punaauia. Dans un communiqué envoyé ce jeudi aux rédactions, le sénateur fraîchement élu indique avoir renoncé à cette position pour se « mettre en conformité avec la loi sur le plan du cumul des mandats ».

« Soucieux de défendre les intérêts de la Polynésie dans son ensemble et ceux de toutes nos communes, et après concertation avec mes colistiers des Tamarii Punaauia, il me paraît plus adapté de me consacrer à mes missions au sein de l’assemblée de la Polynésie française en complémentarité avec celle du Sénat. Ceci me contraint, à contre cœur, à présenter ma démission de mon mandat de conseiller municipal de Punaauia », écrit-il.

Avant de préciser que « cette démission n’est cependant pas un abandon des engagements pris devant les électeurs de Punaauia qui m’ont accordé leur confiance en tant que leader de la liste des Tamarii Punaauia (…). Je m’engage à poursuivre fidèlement nos actions avec notre groupe qui continuera de siéger en notre nom au conseil municipal et au travers également de l’association loi 1901 Tamarii Punaauia que nous avons créée à cet effet et dont je reste le président ».

C’est Antoine Rua, suivant de liste, qui siègera à sa place au conseil municipal de Punaauia.

Le sénateur Rohfritsch indique également qu’il donnera une conférence de presse la semaine prochaine « pour faire le point sur mon installation au Sénat, l’entrée à la commission des finances, l’adhésion au groupe RDPI et mes premières actions à Paris en accompagnement du président Fritch et du gouvernement de notre Pays qui se battent sur tous les fronts ».

infos coronavirus

Covid-19 : quand la crise profite aux coursiers

La crise de la Covid-19 ne fait pas que des malheureux. A contrario du secteur du tourisme ou de la restauration, l’activité de coursier tire son épingle du jeu. Avec le confinement et la propagation du virus, les sociétés de livraison sont plébiscitées par les Polynésiens, en particulier ceux des archipels en cette période des fêtes de fin d’année.