lundi 26 septembre 2022
A VOIR

|

Nicole Bouteau, Teva Rohfritsch et Philip Schyle démissionnent du Tapura Huiraatira

Publié le

Nos confrères de Polynésie 1ère ont indiqué ce mercredi matin la démission de Teva Rohfritsch, Nicole Bouteau et Philip Schyle du Tapura Huiraatira.

Publié le 14/09/2022 à 11:43 - Mise à jour le 14/09/2022 à 15:44
Lecture 2 minutes

Nos confrères de Polynésie 1ère ont indiqué ce mercredi matin la démission de Teva Rohfritsch, Nicole Bouteau et Philip Schyle du Tapura Huiraatira.

L’ancienne ministre du Tourisme et du Travail Nicole Bouteau, le sénateur Teva Rohfritsch, et l’ancien maire de Arue Philip Schyle, démissionnent du Tapura Huiraatira, le parti d’Edouard Fritch. Selon nos sources, ils auraient d’abord démissionné mardi du parti, avant de déposer ce mercredi matin leur démission du groupe à l’Assemblée.

Une décision qui est “la résultante d’une profonde déception” indiquent-ils dans leur courrier de démission, “nous ne nous retrouvons plus auprès de vous les valeurs qui nous ont réunies en février 2016 lors de la création du Tapura Huiraatira. La crise sanitaire qui a frappé notre Pays semble vous avoir fait perdre pied”.

“Même s’il vous est difficile de l’admettre, c’est votre gouvernance qui a été sanctionnée lors des élections législatives de juin dernier par cette défaite cuisante que nous nous sommes vus infliger”

Nicole Bouteau, Teva Rohfritsch et Philip Schyle, dans leur lettre de démission

Jusqu’à présent, Nicole Bouteau était la secrétaire générale du Tapura Huiraatira, Teva Rohfritsch le premier vice-président du parti, et Philip Schyle l’un des vice-présidents.

Dans un communiqué, le parti autonomiste indique que son président Edouard Fritch “a pris acte, ce mercredi” de leur démission : “Leur départ, en soi, du Tapura huiraatira n’est pas une surprise. Depuis quelques mois déjà, ils s’étaient placés en marge du parti en ne participant à aucun événement organisé par notre mouvement politique“. Et d’ajouter : “Comme l’a affirmé le président Edouard Fritch lors d’une interview, “ les gens sont libres de faire ce qu’ils veulent“. Que cette liberté ne leur fasse pas oublier l’engagement qu’ils ont pris, par écrit en début de mandat, de rendre leur siège à l’Assemblée de la Polynésie française en cas de désaccord avec le parti : nous y sommes !”.

Pour rappel, suite à la démission de Nicole Sanquer du groupe en 2019, les statuts avaient été changés précisant qu’une démission du groupe à l’Assemblée revenait à une démission du parti, sauf cas exceptionnel.

Les trois démissionnaires donneront une conférence de presse ce jeudi.

Dimanche dernier déjà, l’ex-maire de Papara Putai Taae et la mairesse actuelle Sonia Punua, sa compagne, ont rencontré le Tavini Huiraatira. Un rapprochement dévoilé samedi par nos confrères de Tahiti Infos, et confirmé dimanche soir au journal télévisé de TNTV par le député indépendantiste Tematai Le Gayic.

Le communiqué du Tapura Huira’atira

La lettre de démission de Nicole Bouteau, Teva Rohfritsch et Philip Schyle

infos coronavirus