samedi 17 avril 2021
A VOIR

|

Maina Sage dans les pas d’Edouard Fritch

Publié le

Publié le 27/05/2014 à 5:00 - Mise à jour le 27/05/2014 à 5:00
Lecture < 1 min.

Maina Sage et son suppléant Édouard Fritch ont présenté mardi 27 mai au matin, leur programme pour les élections législatives partielles de la première des trois circonscriptions polynésiennes. Au cœur du débat, l’aspect économique, le foncier ou encore les terrains militaires.
« Continuer ce qui a été fait par son prédécesseur » est l’objectif de Maina Sage. La candidate se dit prête à partir en campagne.
Dans son programme, elle parle notamment des terrains militaires. Mais le plus urgent pour elle reste la reconduction du contrat de projet. Pour développer l’économie l’élue de l’assemblée de la Polynésie française mise également sur 2 secteurs, les nouvelles technologies et les ressources marines.
Et pour faire avancer ces projets, les relations entre le Pays et l’État doivent être au beau fixe.
Si elle est élue Maina Sage aura 3 ans de mandat pour défendre les dossiers polynésiens. D’autres candidats comme Déborah Kimitete, candidate d’ATP, Tauhiti Nena candidat UPLD, briguent le même poste. Les législatives partielles se tiendront les 14 et 28 juin prochain.

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.